Archives pour l'étiquette espace

iStock

Bleu et blanc pour l’hiver

C’est un paradoxe, mais un beau paradoxe. Comment deux couleurs froides, comme le bleu et le blanc, peuvent-elles «réchauffer» l’intérieur de nos maisons et nous permettre de mieux apprécier l’hiver qui approche à pas de loup?

D’abord, le mariage du bleu et du blanc égaie nos intérieurs car il nous rappelle les chaudes îles grecques où on croise ces deux couleurs presque partout au point de devenir un symbole. Nos maisons prennent donc un air de vacances et le quotidien se fait festif.

Ensuite, le bleu évoque la vie au bord de la mer. Et allié au blanc, il fait entrer dans nos maisons ces soirées de chaleur retrouvée, à la petite bougie, dans les demeures de la Scandinavie, région où le mariage du bleu et du blanc est courant. Continuer la lecture

Les paradis du loft

Souvent créé dans un bâtiment industriel désaffecté, le loft offre un immense espace ouvert à décorer, une seule pièce dont la dimension tourne autour de 500 mètres carrés, avec une hauteur sous plafond jusqu’à trois mètres et plus.

Peu de portes, peu de murs, souvent pas du tout. Une vague de lumière naturelle venant des longues fenêtres verticales le long du mur inonde l’espace central. À ces fenêtres s’ajoutent parfois une façade entièrement vitrée, des puits de lumière ou des fenêtres sur le toit.

iStockphoto
iStockphoto

Partout des colonnes et des poutres de bois ou d’acier, des surfaces de béton, de briques et de métal. Et abandonnés sur les lieux des vestiges qui rappellent le passé du bâtiment : poulies, caisses de bois, plateforme, lavabo géant, rails, conduits de climatisation, table en acier, cheminée surdimensionnée.

Que fait-on dans ce décor peu raffiné? On aménage son petit chez soi pour y vivre.

Les travaux de nettoyage terminés, on passe à l’action. Le plus souvent, les propriétaires conservent les traces de l’ancienne vocation du bâtiment à des fins décoratives. C’est le propre du loft. C’est ce qui le distingue du penthouse.

Si des cloisons sont requises pour une certaine intimité, elles doivent se faire le plus discrètes possible pour ne pas briser la continuité de l’espace et la vague de lumière. Voilà pourquoi les murs entiers se font rares. Ou bien les aires sont regroupées par deux, exemple le salon avec la salle à manger, ou bien on voit apparaître murets, écrans mobiles, panneaux opaques ou translucides.  

Le loft est le paradis de la couleur. Les propriétaires y ont souvent recours pour diviser l’espace par blocs: une couleur dominante par aire, ou bien une couleur dominante au rez-de-chaussée et une deuxième à l’étage, une mezzanine la plupart du temps. Continuer la lecture

Un espace de travail efficace

Vous en avez marre de votre bureau à la maison. Vous êtes souvent dérangé ou vous trouvez l’espace mal structuré. Vous avez décidé de consacrer une portion de vos vacances à rénover votre espace de travail, ou peut-être à le créer si vous venez de faire votre entrée dans la sphère des travailleurs autonomes.

La porte de votre bureau ne vous isole pas suffisamment? Il existe une solution draconienne: sortir le bureau de la maison. Beaucoup l’ont fait. Certains ont même rénové une chambre à proximité du logis familial, quitte à payer un loyer.

Pourquoi ne pas transformer le cabanon au fond du jardin en espace de travail? Ce fut l’option de l’auteur Roald Dahl (Charlie and the Chocolate Factory jouée par Johny Depp au cinéma) et celle de l’écrivain russe Anton Tchekhov qui avait aménagé un pavillon derrière sa propriété.

Sinon, il y a le garage. Certains travailleurs autonomes y aménagent leur bureau.

iStockphoto
iStockphoto

Solution moins radicale: ouvrir une porte extérieure tout en condamnant celle communiquant avec l’intérieur de la maison.

Il faut élargir l’espace entre vous et votre famille, vos amis, vos voisins, qui hésiteront à franchir la distance avant de venir vous importuner.

Si toutes ces idées vous rebutent, considérez l’espace sous les combles de la maison. L’endroit n’est pas à négliger. Les travailleurs autonomes se réfugient souvent au sous-sol. Pourtant, il est plus difficile de monter l’escalier que de le descendre. Votre entourage sera moins porté à vous déranger.

Si vous voulez conserver votre bureau actuel, ajoutez une séparation entre vous et votre entourage. Ce peut être un paravent, une cloison de verre ou même une bibliothèque couvrant le mur. Plus elle sera massive, plus elle sera efficace. Continuer la lecture

iStockphoto

Des bureaux sans complexe

Qui a dit que les bureaux à domicile devaient être moches? Une tournée dans les bureaux des grandes entreprises nous montrerait que les temps ont bien changé. Les espaces de travail se renouvellent, se colorent, se décoincent.

Observez vos enfants inscrits aux études supérieures. Ils n’ont aucun scrupule à décorer leurs bureaux. De plus en plus imités par les travailleurs autonomes, ils laissent leurs personnalités s’exprimer à travers la décoration. Par ricochet, ils s’offrent un espace de travail susceptible de les inspirer et de les motiver.

iStockphoto
iStockphoto

Votre bureau à domicile est plus qu’un espace de travail. C’est une zone de refuge où la seule dictature tolérée est celle de l’efficacité. Or, l’environnement est l’un des facteurs clés de l’efficacité au travail.

Si vous êtes un austère sur deux pattes, que votre bureau est sobre comme la chambre d’un monastère et que vous vous sentez bien et efficace dans votre travail, restez dans la même voie.

Sinon, faites appel à la fantaisie.

iStockphoto
iStockphoto

Le mur est le premier objet à repenser puisqu’il est habituellement la première surface sur laquelle se pose le regard, en dehors du poste de travail. Continuer la lecture

iStockphoto

Au tour de la chambre d’enfant

Il nous arrive de devoir refaire la chambre des enfants dans le cadre d’un réaménagement complet ou partiel de l’intérieur de la maison.

L’espace de la chambre reste intact, ou s’agrandit ou se rétrécit.

Selon l’âge de l’enfant, voici des conseils d’ordre général à considérer avant de vous lancer dans les travaux.

-Optez pour une fenêtre au sud dans la mesure du possible. Aucune lumière d’appoint ne sera aussi bénéfique pour l’enfant que la lumière naturelle, autant sur le plan de sa santé visuelle que pour la formation de son caractère. Continuer la lecture