Archives pour l'étiquette Edgar Kaufmann

La maison sur la cascade

Ils sont légion les propriétaires qui aménagent un cours d’eau dans la cour arrière juste pour entendre l’eau murmurer lorsqu’un besoin de décompression se manifeste. D’autres acquièrent une cascade artificielle, sorte de bibelot composé de roches miniatures et d’un filet d’eau que l’on pose sur un meuble. Tous ces propriétaires seront verts de jalousie en apprenant qu’en Pennsylvanie, près de la ville de Pittsburgh, une maison se dresse juste au-dessus d’une vraie cascade, au cœur même de la nature.

Faisons un saut dans les années 30. Le célèbre architecte Frank Lloyd Wright est invité chez Edgar Kaufmann, un homme d’affaires prospère de la région. À un moment donné, l’architecte déclare au fils de l’hôte, qui étudie l’architecture avec le grand maître, que ses parents méritent davantage que la résidence dans laquelle ils habitent.

À l’époque, la famille Kaufmann possédait une sorte de chalet près d’une cascade. Vint le moment où le bâtiment exigea des rénovations. N’ayant pas oublié la remarque de Wright, les Kaufmann l’invitent à leur proposer un concept. L’architecte visite la région, retourne à ses ateliers et met ses étudiants au travail.

Fallingwater de C.Highsmith - Wikipedia
Fallingwater de C.Highsmith – Wikipedia

Le jour où Wright dévoile son concept, Edgar Kaufmann est jeté à terre. Il s’attendait à une résidence bâtie au-dessous de la cascade, juste en face, afin de jouir du panorama. Innovateur dans l’âme, Wright avait préféré ériger la maison au-dessus de la chute d’eau. Perplexe, Kaufmann a finalement donné son aval.

L’originalité du projet et la témérité de Wright ont provoqué de nombreuses disputes entre l’architecte, la famille Kaufmann, les ingénieurs et l’entrepreneur en construction, notamment en ce qui a trait à la construction du pont et aux travaux de soutènement. Mais le résultat passera à l’histoire puisque  la résidence Kaufmann, appelée aussi «Fallingwater», sera transformée en musée en 1964. Elle est considérée comme un chef d’œuvre de l’intégration entre la nature et l’être humain, que Wright appelait l’architecture organique. Le «Smithsonian Magazine» a inclus la résidence dans sa liste des 28 sites à visiter avant de mourir. Continuer la lecture

La maison sur la cascade

Ils sont légion les propriétaires qui aménagent un cours d’eau dans la cour arrière juste pour entendre l’eau murmurer lorsqu’un besoin de décompression se manifeste. D’autres acquièrent une cascade artificielle, sorte de bibelot composé de roches miniatures et d’un filet d’eau que l’on pose sur un meuble. Tous ces propriétaires seront verts de jalousie en apprenant qu’en Pennsylvanie, près de la ville de Pittsburgh, une maison se dresse juste au-dessus d’une vraie cascade, au cœur même de la nature.

Faisons un saut dans les années 30. Le célèbre architecte Frank Lloyd Wright est invité chez Edgar Kaufmann, un homme d’affaires prospère de la région. À un moment donné, l’architecte déclare au fils de l’hôte, qui étudie l’architecture avec le grand maître, que ses parents méritent davantage que la résidence dans laquelle ils habitent.

À l’époque, la famille Kaufmann possédait une sorte de chalet près d’une cascade. Vint le moment où le bâtiment exigea des rénovations. N’ayant pas oublié la remarque de Wright, les Kaufmann l’invitent à leur proposer un concept. L’architecte visite la région, retourne à ses ateliers et met ses étudiants au travail.

Fallingwater de C.Highsmith - Wikipedia
Fallingwater de C.Highsmith – Wikipedia

Le jour où Wright dévoile son concept, Edgar Kaufmann est jeté à terre. Il s’attendait à une résidence bâtie au-dessous de la cascade, juste en face, afin de jouir du panorama. Innovateur dans l’âme, Wright avait préféré ériger la maison au-dessus de la chute d’eau. Perplexe, Kaufmann a finalement donné son aval.

L’originalité du projet et la témérité de Wright ont provoqué de nombreuses disputes entre l’architecte, la famille Kaufmann, les ingénieurs et l’entrepreneur en construction, notamment en ce qui a trait à la construction du pont et aux travaux de soutènement. Mais le résultat passera à l’histoire puisque  la résidence Kaufmann, appelée aussi «Fallingwater», sera transformée en musée en 1964. Elle est considérée comme un chef d’œuvre de l’intégration entre la nature et l’être humain, que Wright appelait l’architecture organique. Le «Smithsonian Magazine» a inclus la résidence dans sa liste des 28 sites à visiter avant de mourir. Continuer la lecture