Archives pour l'étiquette économie

Une excellente année pour l’immobilier malgré un contexte économique fluctuant

L’année 2014 a laissé un léger goût amer avec des ventes résidentielles moindres qu’escomptées, motivant plusieurs analystes à prévoir une prudente augmentation de 2 % pour 2015. Or, malgré divers rebondissements économiques, le marché immobilier nous a réservé plusieurs belles surprises à l’échelle de la province au cours de cette année.

Taux directeur, dépréciation du dollar et emplois

Notamment, au grand étonnement de tous, la Banque du Canada a décidé, au début de l’année, de réduire son taux directeur à 0,75 %, favorisant ainsi une diminution des taux hypothécaires. Les répercussions de ce changement ont donné lieu à des termes plus bas et à de généreux rabais. De surcroît en juillet dernier, la Banque du Canada récidivait, faisant passer son taux directeur à 0,50 %. Si cette deuxième diminution n’a pas eu autant d’effet sur les taux hypothécaires que la précédente, elle a au moins eu le mérite d’influencer les banques canadiennes à réduire leur taux préférentiel respectif, aidant entre autres l’économie canadienne à retrouver de sa vigueur.

Également, au chapitre des facteurs influençant le marché, le domaine de l’emploi s’est montré particulièrement résistant aux fluctuations, affichant la création de plus de 80 000 emplois au Canada au cours de l’année.

iStock
iStock

Plus de ventes que prévues et légère augmentation de prix

Si plusieurs anticipaient un faible accroissement des ventes résidentielles de 2 % pour 2015, comme mentionné plus haut, on dénotait déjà, à mi-chemin de l’année, une augmentation de 5 %. La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) prévoyait même terminer l’année avec 6 % ou 7 %, annonçant du même coup que 2015 se clôturerait sans doute avec près de 75 000 propriétés vendues, une affirmation partagée également par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Concernant les prix des propriétés auxquels plusieurs prêtaient une stagnation prochaine, ceux-ci ont enregistré une timide augmentation de 1 % selon la FCIQ au cours de 2015. À cet effet, la SCHL présageait « un prix moyen Centris® entre 260 000 à 280 000 $ pour cette année ». Continuer la lecture

Le ralentissement du marché se confirme

Maison Marché Flèche ISTOCKPHOTO finance
iStockphoto

Les performances du marché de l’emploi étant discrètes et l’accélération de la croissance de l’économie se faisant toujours attendre, les Québécois se retrouvent avec un pouvoir d’achat plutôt limité, ce qui se traduit actuellement par une baisse de la demande sur le marché de l’immobilier, autant dans le neuf que dans l’existant.

Le marché de la revente bat de l’aile (on prévoit une diminution de 5,5%) et les mises en chantier d’habitations diminuent. Les analystes de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) prévoient, une fois l’année 2013 terminée, une diminution de 17,2% dans le secteur des mises en chantier de maisons individuelles. Du côté des logements collectifs, la baisse est encore plus vertigineuse: 24,3%.   Continuer la lecture

Avis aux propriétaires concernant l’eau

iStockphoto
iStockphoto

Ma conjointe se soucie de la consommation de l’eau. Quand elle se douche, l’eau arrose la baignoire durant une minute. Gros maximum. Elle prend soin de se savonner –sans eau- avant de démarrer l’eau.

En l’absence d’un lave-vaisselle autrefois, elle nettoyait les plats, verres, casseroles et ustensiles dans deux pouces d’eau.  Parce que je n’y suis jamais arrivé, je lui lève mon chapeau.

Le comportement de ma conjointe doit être exemplaire aux yeux de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) qui vient de rafraîchir la mémoire des propriétaires canadiens sur l’importance de protéger une ressource aussi précieuse que l’eau.

Voici les conseils livrés par la SCHL si jamais vous projetez de recourir à une source autre que l’eau «municipale»: Continuer la lecture

Si vous voulez économiser, lisez ceci (1e partie)

iStockphoto
iStockphoto

« Chéri, peux-tu fermer le robinet au complet s’il-te-plaît! » Ceux qui me connaissent savent que je suis allergique aux gouttes d’eau qui fuient des robinets. Je les entends alors que personne d’autre s’en rend compte. Mes proches me trouvent parfois fatigante.

La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) est venue à mon secours. Dans un communiqué, elle nous indique qu’un robinet non étanche peut provoquer une perte de 200 litres d’eau par semaine! Soit 10 400 litres par année. Cela représente combien de soupers au restaurant? De robes? De complets? De sorties au cinéma, au théâtre, au musée? Je sens que je ne serai plus la seule à vouloir stopper cette hémorragie d’or blanc. Continuer la lecture

Trucs pour économiser l’eau

Vague Eau ISTOCKPHOTO art-de-vivre
Source: iStockphoto

L’eau douce est précieuse. Bien que le Canada semble un pays qui regorge de ressources en eau, il possède seulement 7 % des réserves planétaires renouvelables en eau douce. Et renouvelable ne signifie pas inépuisable. Pour que nos enfants, nos petits-enfants et les futures générations bénéficient de cette richesse naturelle, chacun a son rôle à jouer.

 

À la maison, de nombreux gestes peuvent être posés pour économiser l’eau.

 

À l’intérieur :

C’est dans la salle de bains que nous utilisons la plus grande quantité d’eau. Prendre une douche, un bain ou actionner la chasse d’eau équivaut à 65 % de notre consommation. Il est facile de réduire la quantité d’eau employée dans cette pièce, voici quelques trucs : Continuer la lecture