Archives pour l'étiquette éclairage

iStock

Faire danser la lumière chez soi

C’est l’heure de jouer avec la lumière pour déjouer les ombres de l’automne. La lumière donne du rythme à un intérieur et défie les saisons froides et sombres en diffusant une joie de vivre grâce à la magie des reflets. Non seulement elle a la capacité de transformer un espace, mais elle améliore aussi le confort psychique.

Ne cherchez pas à recréer un bain de lumière naturel en optant pour un éclairage central suspendu. C’est inutile. De toute façon, la lumière sera trop violente.

Tournez-vous plutôt vers plusieurs sources d’éclairage disséminées un peu partout. Et faites courir les halos de lumière sur tous les murs. Les possibilités de manquent pas : plafonnier et éclairage suspendu au plafond, appliques le long des murs, lampes sur table, lampes au sol, projecteurs encastrés ou pas.

Jouez avec la direction de la source d’éclairage pour créer de la vie. La plupart des luminaires sont orientables aujourd’hui et à intensité réglable. L’éclairage peut être latéral, en plongée ou en contreplongée ou se faire à partir du sol. L’effet désiré est souvent de mettre un objet en valeur: éclairage indirect derrière la tête de lit, éclairage dissimulé derrière un meuble, animation des rayons d’une bibliothèque, éclairage au tournant d’un escalier, projecteur au-dessus d’un couvre-lit esthétique.

iStock
iStock

Au sol, le bon vieux lampadaire (luminaire sur pied) ne se démode pas, mais n’oubliez pas les tubes lumineux, les projecteurs intégrés et même les lampes de table posées sur le sol. Continuer la lecture

iStock

Déco extérieure sublime

L’éditeur le reconnaît d’emblée: «Ce livre est le fruit du constat d’un manque certain d’ouvrages dédiés spécifiquement à la décoration extérieure, écrit-il. Alors qu’il existe une multitude de livres traitant de la décoration intérieure, des styles et de l’histoire de jardins, ou encore de jardinage, il en va tout autrement pour les ouvrages dédiés principalement à la partie décoration.»

L’éditeur prend soin de préciser que le coach en décoration extérieure ne remplace pas le paysagiste, il complète son travail. C’est que la décoration en général vit une nouvelle tendance : celle du inside outside. Ou, si vous préférez, celle du continuum entre la déco intérieure et la déco extérieure.

Le livre que commente l’éditeur est un ouvrage colossal et s’intitule Décoration extérieure, signé Myriam Markiewicz, une spécialiste en la matière.

Les images du livre sont frappantes. On tombe davantage dans le design, et même l’art. Voici quelques exemples. Continuer la lecture

iStock

Embellissez votre extérieur

Pergola, tonnelle, terrasse, pavillon de jardin, patio, toutes ces structures sont pratico-pratiques, mais elles ont aussi une vocation décorative, surtout lorsque la terrasse se transforme en aire de séjour, en cuisine extérieure ou en aire de réception. De nos jours, on parle davantage de design, avec tout ce que ce mot renferme en audace et en imagination.

Dorénavant, il faut concevoir la décoration extérieure avec le même soin que l’on apporte à l’intérieur car terrasse et patio ne sont ni plus ni moins que le prolongement de l’aire d’habitation.

iStock
iStock

Au départ, il y a les grands classiques: massifs floraux, pots à plantes, vases petits et grands, gazon, arbustes, mais la décoration extérieure va bien au-delà de l’aménagement paysager.

Si la terrasse est de moyenne ou de grande dimension, vous avez de quoi vous amuser. Vous pouvez diviser l’espace à l’aide de banquettes, vases, treillis décoratifs, massifs floraux, paravents, jeux géométriques au niveau du plancher ou projecteurs au ras du sol, la nuit. Continuer la lecture

iStock

Séduire avant de vendre

Entre les travaux de rénovation et les travaux ménagers, une troisième avenue s’impose à vous dans la mise en valeur de votre propriété. Elle ne nécessite aucun investissement majeur, juste quelques dollars.

Il s’agit de ce que les anglophones appellent le Home Staging . Un tas de bouquins ont été écrits sur le sujet. La formule a même été vivement critiquée par certains qui y voyaient une tactique du propriétaire pour tromper le futur acheteur.

Or, le Home Staging ne consiste pas à construire une façade pour masquer des irrégularités ou des défauts, mais bien de mettre en valeur quelque chose qui existe déjà.

Le meilleur exemple est l’auto. Laver son auto et la faire briller avant de la vendre n’est pas tromper l’acheteur, c’est de la mettre en valeur. Comme nous avons déjà écrit, effacer les kilomètres au tableau de bord, ça c’est criminel!

Au-delà de la légendaire odeur de tarte aux pommes pour séduire les narines de l’éventuel acheteur dès son entrée, il existe des gestes simples et peu coûteux pour améliorer l’aspect de votre maison et multiplier vos chances d’obtenir le meilleur prix possible.

Les exemples de Home Staging fourmillent. En voici quelques-uns: Continuer la lecture

iStock

Le luxe royal du violet

Un rouge violet, un bleu violet, un coucher de soleil tirant sur le violet, le violet des montagnes à l’horizon, le teint violet à cause d’un froid intense, tous ces exemples évoquent quelque chose de sombre et de froid. Et pourtant, existe-t-il en décoration une couleur plus riche et plus somptueuse que le violet?

Issu d’un mélange de bleu et de rouge, le violet est sans contredit la couleur du luxe par excellence. Toute pièce affichant un violet omniprésent acquiert de l’éclat, pour ne pas dire de la splendeur. Seul le pourpre peut rivaliser en termes de faste royal.

Avez-vous déjà entrevu un capitonné violet, que ce soit un meuble ou un mur? C’est luxueux, imposant, presque royal. Dans une chambre à coucher dotée d’un lit baldaquin et de chandeliers, tout tissu de couleur violet, c’est encore mieux.

Combiné au noir, le violet donne une richesse insoupçonnée à condition qu’une rivière de lumière naturelle s’autorise à entrer dans la pièce. Sinon, de multiples projecteurs encastrés diffuseront un éclairage minimum pour éviter une ambiance sombre et surchargée. Continuer la lecture