Archives pour l'étiquette dépenses

iStock

Du positif pour courtiers et propriétaires

Selon les estimations les plus récentes de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), les Québécois avaient davantage d’argent en main à la fin de 2016, alors que l’économie était en pleine croissance. Vu le sommet atteint par l’économie l’an dernier, gageons que 2017 s’est terminée sur une note aussi positive.

C’est que, selon l’ISQ, le revenu disponible par habitant a progressé de 2,7%, en dollars courants, en 2016. Pendant la même période,  l’indice implicite de prix des dépenses de consommation finale des ménages a connu une hausse de 0,7 %. Si on fait le calcul, on se retrouve avec un surplus de 2% du revenu disponible par habitant par rapport aux dépenses. Continuer la lecture

iStock

Ils font les calculs pour vous

Vous avez une maison en vue, mais l’achat implique tellement de calculs à droite et à gauche que vous n’avez pas le cœur d’aller plus loin? La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) vous offre plusieurs calculateurs faciles à utiliser. Vous n’avez qu’à entrer vos chiffres et à faire marcher vos doigts. Continuer la lecture

Besoin d’argent pour une maison?

iStock
iStock

Le coût de la vie augmente plus vite que les salaires, les gens en général s’appauvrissent, les maisons coûtent les yeux de la tête, dans mon temps on avait plus d’argent, voilà le discours qu’on entend depuis des années et des années et des années.

Actuellement, le taux d’endettement des ménages atteint un niveau record au Canada. C’est la principale raison pour laquelle le ministre des Finances Bill Morneau a resserré l’accès à l’hypothèque et, par voie de conséquence, à la propriété.

Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada, l’institution qui dicte les taux d’intérêt, suit la situation de très près.

D’où vient ce taux d’endettement record? Les raisons sont multiples, on s’entend là-dessus, mais la plupart des gens reviennent avec le même refrain: les salaires n’augmentent pas tandis que le coût de la vie augmente.

C’est faux. Continuer la lecture