Archives pour l'étiquette décibels

Du bruit, jour et nuit

Près de 100 000 Montréalais vivent dans un quartier où un bruit semblable à celui d’un sèche-cheveux se fait entendre, vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

iStockphoto
iStockphoto

«Dans l’ensemble de l’île de Montréal, le bruit ambiant extérieur oscillait entre 50,5 et 68,8 décibels (dBA) avec une moyenne de 58,3. Concrètement, 50 dBA équivalent au bruit d’une discussion à voix à peine plus basse que la normale, tandis que 68,8 dBA s’apparentent au son d’un sèche-cheveux», écrivait Martin Lasalle dans le journal Forum de l’Université de Montréal, en faisant référence à une recherche effectuée par un groupe de chercheurs sous la direction d’Audrey Smargiassi, professeure à l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

Autre découverte: Continuer la lecture

Voisins bruyants: solutions

iStockphoto
iStockphoto

Ayant lu notre billet Avant de craquer, insonorisez!, publié récemment, une lectrice du blogue nous demande: « Pourriez-vous me dire quelle est la meilleure méthode d’insonorisation en ce qui concerne non pas le son mais les bruits de pas? J’ai une locataire au-dessus de moi qui marche très fort. De plus, j’entends lorsqu’elle ferme ses portes d’armoires, etc. Étrangement, je n’entends pas sa télévision ou sa radio, mais j’entends son téléphone alors que sa voisine de palier se trouve être moins bruyante ou brusque et je ne l’entends presque pas. Mon mari me dit que l’insonorisation n’est bonne que pour le son de la voix, de la télé, etc., mais pas pour les bruits de claquement ou de pas lourds sur le plancher. Quelle serait la meilleure méthode d’insonorisation pour ma problématique? »

Voici notre réponse: Continuer la lecture