Archives pour l'étiquette crédit d’impôt

iStock

Réno écolo: comment démarrer

Gardez à l’esprit que le but n’est pas de verser dans l’angélisme. Vous n’avez pas à marcher la tête basse parce que vous êtes conscient qu’un de vos choix favorise la production de gaz à effet de serre, principal responsable du réchauffement accéléré de la planète.
Mais faites l’effort de commencer dès aujourd’hui votre combat contre les changements climatiques en faisant un premier pas. Puis un deuxième, et un troisième. Voici des pistes pour débuter.

iStockphoto

Logements locatifs : l’APCHQ s’en mêle

Il y a longtemps que la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ) réclame une offensive du gouvernement pour rénover de fond en comble le parc immobilier locatif du Québec qui, à leurs yeux, se dégrade rapidement. L’organisme ne fait plus cavalier seul.

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) s’est jointe à la CORPIQ dans la tenue d’un sondage dont la conclusion est la suivante: Continuer la lecture

iStock

Une éolienne domestique juste pour vous

Les grands vents de l’automne secouent nos fenêtres. Prêtons l’oreille et réfléchissons un peu. Quelle énergie! Ou plutôt: Quelle énergie gaspillée!

Les éoliennes ont le vent dans les voiles sur les grandes surfaces comme les champs et les parcs communautaires urbains. Mais savez-vous que vous pouvez faire construire une éolienne domestique dans votre cour et réduire ainsi vos factures d’électricité?

D’ailleurs, les travaux sont couverts par le programme de crédit d’impôt RénoVert du gouvernement du Québec. Si votre propriété répond aux différents critères du programme, de l’argent neuf vous attend. Continuer la lecture

iStock - Photo à titre d'exemple seulement.

De l’argent pour un chauffe-eau solaire

Prenez le virage de l’habitation écologique et décidez-vous à acheter un chauffe-eau solaire. Nous avons un argument de taille pour vous: vous recevrez un crédit d’impôt du gouvernement du Québec dans le cadre du programme RénoVert.

Des conditions s’imposent pour l’installation d’un chauffe-eau solaire, mais elles sont peu contraignantes. Ne tardez pas car la durée du programme est de deux ans seulement.

Le fonctionnement d’un chauffe-solaire est relativement simple. Des capteurs de différents modèles installés sur le toit, côté sud donc plein soleil, transfèrent l’énergie solaire vers un chauffe-eau situé à côté du chauffe-eau classique par l’entremise d’un échangeur thermique et d’une pompe. Les deux chauffe-eau sont reliés.

Notez que le capteur solaire est parfois fixé au sol. Ou ce sont des panneaux solaires très minces installés sur le balcon. Au Québec, vu le climat, ces deux types de fixation sont à proscrire. Par contre, il a été question de fixer le capteur à la verticale sur un mur. Une évaluation d’Hydro-Québec en 2011 est présentée sur le site La Maison saine et écologique.

Vous vous demandez peut-être à quoi bon un deuxième chauffe-eau s’il ne remplace pas le premier? Continuer la lecture