Archives pour l'étiquette couleurs

iStock

Décorer la chambre d’un ado

L’ado dit savoir ce qu’il veut en guise de décoration pour sa chambre. Souvent, il hésite. Parfois, il ne le sait même pas. Et gare à vous si vous osez le lui dire! Le parent dit savoir ce qui est bon pour lui, mais trop souvent, c’est pour décorer la chambre selon ses propres goûts. Comment s’en sortir?

Le coeur de l’adolescence, dans lequel l’ado tente de se forger une identité, c’est grosso modo entre 10 et 16 ans[1]. Tantôt un peu plus tôt, tantôt un peu plus tard.

Nous naissons toutes et tous avec un certain tempérament. Et quel bonheur de se bâtir un environnement extérieur qui est en harmonie avec notre tempérament! C’est l’une des joies de la décoration. C’est encore plus vrai pour une chambre puisqu’il s’agit de la pièce la plus personnelle.  Continuer la lecture

iStock

Donnez de l’éclat à vos murs

Un mur bleu, c’est beau, mais un mur bleu avec du rythme, c’est encore plus beau. Dynamiser un mur, c’est créer un effet surprise pour déjouer l’ennui et le prévisible. Quitte à tomber dans la fantaisie de haute voltige.

Au lieu d’un bleu uniforme, pourquoi ne pas lui donner de la texture? Continuer la lecture

iStock

L’atmosphère soyeuse du shabby chic

La perfection n’existe pas dans le shabby chic, et c’est ce qui fait son charme. Le meuble usé, mais vivant, vole la vedette au meuble neuf. Et le décor dans lequel il se glisse est léger, joyeux, organique et, disons-le, bohémien. Le shabby chic est doux comme de la soie.

Le cœur du style shabby chic, c’est le meuble patiné. Comme si le bois avait été abîmé par le sel de la mer, ou simplement usé par le temps. Le meuble a l’aspect de celui déniché dans un marché aux puces ou dans une boutique d’antiquités. Le bois perce la peinture usée. Parfois, l’ajout de différentes couches de peinture au fil des ans laisse entrevoir plusieurs couleurs qui se superposent.

iStock
iStock

Le shabby chic devient un style à part entière lorsque murs, plafonds et planchers prennent également un aspect usé, pour ne pas dire négligé. Toute la pièce est patinée par le temps. Rien ne paraît neuf, ou presque, et cela sans tomber dans le côté poussiéreux et fatigué de l’antique ou le côté kitsch ludique du vintage pur. Continuer la lecture

iStock

La douce élégance du gris

Oser parler d’une couleur aussi terne que le gris alors que le printemps est près d’éclater avec ses couleurs vivifiantes, est-ce un crime? Pas du tout, au contraire! Le gris est une couleur vivante. Suffit de l’apprivoiser. Qui sait s’il n’est pas la couleur que vous recherchez tant!

iStock
iStock

Couleur neutre comme le blanc et le noir, le gris est une toile de fond idéale pour faire ressortir toutes les couleurs de la palette du coloriste, du vert lime au jaune en passant par le rose et le mauve. Mais contrairement au blanc et au noir, le contraste est moins violent. Il se fait tout en douceur. Le propre du gris, pour ne pas dire sa magie, est de faire naître un contraste de couleurs dans une atmosphère douce et moelleuse. Continuer la lecture

iStock

La renaissance du papier peint

Au papier peint classique du temps de nos grands-mères s’ajoutent les imprimés spectaculaires des technologies de reproduction. Le papier peint du bon vieux temps a beaucoup, beaucoup de compétition. La fantaisie est au rendez-vous.

Choisir son papier peint est devenu un casse-tête agréable. Couleurs, textures et motifs abondent. Il n’y a plus de limites à l’imagination. Le papier peint n’est plus un simple accessoire décoratif, il est devenu un jeu visuel.

iStock
iStock

Les nouvelles technologies de reproduction des dernières années ont poussé les artistes à concevoir des motifs spectaculaires. Ils ont redonné au papier peint ses lettres de noblesse en créant des motifs uniques et hautement personnalisés. Aux fleurs de l’époque victorienne se sont ajoutés chiffres, alphabet, équations mathématiques, maisons, chats, legos, décimales, jeux de plage, télés et tout ce que vous pouvez imaginer. Continuer la lecture