Archives pour l'étiquette CORPIQ

iStockphoto

Logements locatifs : l’APCHQ s’en mêle

Il y a longtemps que la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ) réclame une offensive du gouvernement pour rénover de fond en comble le parc immobilier locatif du Québec qui, à leurs yeux, se dégrade rapidement. L’organisme ne fait plus cavalier seul.

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) s’est jointe à la CORPIQ dans la tenue d’un sondage dont la conclusion est la suivante: Continuer la lecture

iStock

Le programme RénoVert fait jaser

L’annonce par le gouvernement du Québec de la création du crédit d’impôt RénoVert, dans le cadre du dévoilement du budget Leitao, a été bien reçue dans le milieu de l’immobilier, tout en étant critiqué par les organismes défendant les propriétaires d’immeubles locatifs.

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) se réjouit d’abord parce qu’elle avait réclamé la poursuite d’un encouragement fiscal à la rénovation, ensuite parce que le ministre rend le crédit plus accessible en abaissant le niveau des dépenses admissibles à 2500$. Continuer la lecture

Huit raisons de déménager

On s’en doute un peu, mais lesquelles reviennent le plus souvent?

Selon un sondage de la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ):

  • 22% déménagent parce que l’espace de leur logement est devenu trop petit
  • 22% parce que leur logement s’est détérioré
  • 18 % pour acheter une propriété
  • 9% parce que le lieu de travail ou d’études a changé
  • 6% à cause du coût du logement
  • 4% à cause des voisins
  • 3% pour avoir un logement plus petit
  • 3% pour un changement de statut familial ou au sein du couple

La CORPIQ note que les locataires déménagent de moins en moins. Près de la moitié (45 %) des répondants habitent le même logement depuis dix ans ou plus, contre 40 % en 2011.

iStockphoto
iStockphoto

La CORPIQ tente une explication: Continuer la lecture

Proprios et locataires réagissent

 Bail 2011-06 immobilierMême si la SCHL annonçait une hausse de 0,6% du taux d’inoccupation moyen des immeubles offrant trois logements et plus dans les centres urbains de 10 000 habitants et plus au Québec (lire billet Les logements vides se multiplient), le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) évoque une augmentation de 44% du prix du loyer depuis 2000 pour justifier sa réaction plutôt tiède.

«En l’absence d’un contrôle obligatoire et universel des loyers, un plus haut taux d’inoccupation est loin de garantir l’accessibilité à un logement bon marché. Les hausses abusives prennent à la gorge les ménages locataires, qui mettent en péril leurs besoins de base pour payer leur loyer», souligne Maude Bégin Gaudette, porte-parole du RCLALQ.

La hausse du nombre de condos mis en location ne trouve pas grâce aux yeux du RCLALQ. Continuer la lecture

Pétition des propriétaires à l’Assemblée nationale

iStockphoto
iStockphoto

Lasse de répéter, la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ), qui regroupe 25 000 propriétaires d’immeubles locatifs de la province, a déposé une pétition à l’Assemblée nationale pour forcer le gouvernement à accorder le droit au propriétaire de réclamer un dépôt de garantie au locataire au moment de conclure le bail.

C’est Mario Laframboise, député de Blainville et porte-parole de la Coalition Avenir Québec, qui a accepté de déposer la pétition. Les gens ont jusqu’au 12 juillet pour la signer sur le site de l’assemblée.

La CORPIQ réclame ce dépôt de garantie depuis de nombreuses années. Les propriétaires d’immeubles locatifs seraient les seuls au pays à ne pas disposer du droit de réclamer ce dépôt afin de se protéger contre d’éventuelles pertes, soit un loyer impayé ou des dommages causés au logement.

Continuer la lecture