Archives pour l'étiquette choix

iStock

Vendre ou louer sa maison?

Cela arrive à plusieurs d’entre nous. Un décès survient, un changement au travail, un coup de foudre amoureux, des difficultés financières à venir ou, au contraire, le désir soudain de faire de l’argent rapidement, bref les circonstances sont multiples. On se retrouve à un carrefour où on doit décider si on vend notre maison ou si on la loue.

La louer apporte un nouveau lot de responsabilités : trouver de bons locataires, s’assurer que la maison est en ordre, répondre aux urgences, assimiler de nouveaux calculs fiscaux. Ce n’est pas dans le tempérament de tout l’monde.

Vendre est tellement plus facile, mais peut-être moins payant à long terme. Beaucoup moins payant. Et si on approche de la retraite, il faut prendre le temps de s’interroger car on vit beaucoup plus vieux de nos jours. Il faut davantage d’argent si on veut conserver un niveau de vie agréable. Continuer la lecture

Des électroménagers en fonction de l’âge

Les baby boomer vieillissent. Ils doivent apprendre à composer avec un degré d’autonomie qui ira en diminuant. Le mot sécurité devient le principal critère quand vient le moment d’acheter des électroménagers. Voici des conseils de la Société canadienne d’hypothèque et de logement livrés de façon intégrale.

iStock photo
iStock photo

La sécurité devrait toujours être votre principale préoccupation au moment de choisir un appareil. Cherchez le sceau de l’Association canadienne de normalisation (CSA) sur tout appareil électronique ou autre appareil que vous envisagez d’acheter afin de vous assurer qu’il respecte les normes canadiennes en matière de rendement et de sécurité.

Posez des questions sur la sécurité et la facilité d’utilisation de l’appareil avant de l’acheter, notamment les suivantes.

Les Québécois se montrent plus coriaces

Si 29% des Québécois sur le point de vendre leur résidence ou l’ayant déjà vendue au profit d’une nouvelle propriété ignoraient les différentes options disponibles quant à l’emprunt hypothécaire en 2010, le pourcentage est tombé à 6 % en 2011. Donc, les Québécois sont plus en mesure maintenant de faire des choix éclairés en matière d’investissement hypothécaire.

C’est ce qu’indiquait le dernier rapport de TD Canada Trust sur les acheteurs de maison expérimentés. Continuer la lecture