Archives pour l'étiquette chambre à coucher

iStock

Les jeux décoratifs d’une fenêtre

Les fenêtres ne servent pas seulement à régulariser la température intérieure, à faire pénétrer la lumière du jour et à nous isoler du bruit extérieur. Elles peuvent multiplier les jeux décoratifs. Encore faut-il savoir en tirer le maximum.

La fenêtre elle-même se fait esthétique. De par sa forme: hublot, demi-lune, quart-de-lune, octogonale, ovale. De par son matériau: bois, PVC, métal. De par son vitrage: surface givrée, vitrail. De par son habillement: rideaux, étoffes, stores, voilage, persiennes.

iStock
iStock

Il y a la porte-fenêtre qui s’insère dans une cloison intérieure. Elle apporte davantage de lumière à une pièce ou ajoute une touche d’esthétique au décor, jouant ainsi le rôle d’une fenêtre intérieure. Elle se glisse aussi dans un mur extérieur. De ce côté-ci de l’Atlantique, on l’appelle la porte patio.   Continuer la lecture

iStock

Le noir couleur du printemps

Le titre peut surprendre. Pourtant, c’est la vérité. Un trait noir dans une pièce donne davantage de force à toute couleur printanière, comme le jaune et le vert, grâce à la magie du contraste. Voyez comment.

iStock
iStock

Le trait noir réussit à dynamiser une pièce en donnant plus de relief à la couleur dominante. L’orange est plus orange avec un trait noir, le jaune est plus jaune avec un trait noir, le rose est plus rose avec un trait noir.

D’autres diront que le trait noir, au contraire, assagit les couleurs trop folles. Il freine une avalanche de couleurs criardes qui peuvent, avec le temps, irriter le système nerveux. Il est vrai que le noir ramène sur terre toute couleur qui se prétend dominante à outrance.

Ce trait noir peut être une moulure à mi-hauteur du mur ou près du plafond, une porte, un escalier en tout ou en partie, des boiseries, un rideau, un tissu d’ameublement, les poutres au plafond, l’antre d’un foyer, un abat-jour, un fer forgé, une bande de papier peint ou un paravent.  Continuer la lecture

iStock

Le rouge apprivoisé

On le trouve turbulent, encombrant, excentrique. Pourtant, il y a moyen d’utiliser le rouge, couleur par excellence de l’amour et du bonheur de vivre, sans pour autant verser dans l’explosif. Regardons ça d’un peu plus près.

Il existe des pièces entièrement rouges, du plafond au plancher, ameublement inclus. Nous les avons vues. C’est, comment dire, festif et flamboyant. Mais supportable quand même. Pourquoi? Différents tons de rouge, plus doux et plus sobres, comme le rouge brique et le rouge cerise, venaient adoucir le rouge pompier qui constituait le cœur des pièces.

iStock
iStock

Le rouge est d’une élégance tapageuse, mais il sait faire preuve de retenue s’il est utilisé avec brio. Un seul pan de mur rouge, ou même la moitié, ajoute une bonne dose de joie de vivre dans une pièce sans tomber dans l’excès. Le rouge est si riche et si gai. Pourquoi s’en priver?

Une seule touche de rouge met de l’ambiance dans une pièce: le fond d’une bibliothèque non vitrée, le fond d’un vaisselier, l’îlot ou le dosseret sous les armoires dans la cuisine, les marches de l’escalier, les rideaux aux fenêtres ou le rideau du lit, les tapis aux murs et au plancher.

Le rouge permet d’attirer l’attention sur un objet que nous sommes fiers de posséder: un coussin rouge vif sur un sofa ou un fauteuil de prestige, un socle rouge sous un bibelot de grande valeur, un tissu rouge débordant d’un magnifique panier en osier. Continuer la lecture

iStock

Sérénité sur un patio

Patio est un mot espagnol qui veut dire cour intérieure. Quiconque voyage dans les Antilles, en Espagne ou en Amérique du Sud a déjà croisé ces espaces extérieurs, souvent couverts, qui courent le long des maisons ou s’invitent au centre de la propriété.

On appelle patio au Québec la plupart des structures extérieures: vaste galerie, grand balcon, terrasse. En général, le patio rase le sol alors que la terrasse s’élève au-dessus du sol.

Pour goûter à la vie au grand air, le patio est une avenue intéressante si votre budget est plutôt maigre ou si le terrain est trop étroit. Le patio peut se faire tout petit. Souvent, ce n’est qu’une simple volée de marches ou un escalier, assez large, menant à la cour. On y dépose plantes, fleurs, pots décoratifs.

iStock
iStock

Le propre du patio, c’est que vous pouvez le juxtaposer où vous voulez, d’où l’importance de définir son usage avant de commencer les travaux. Prolongera-t-il la chambre à coucher pour prendre le café du matin ou pour jouir d’un déjeuner à la chandelle? Prolongera-t-il la salle de séjour pour le plaisir d’un cocktail au grand air? Prolongera-t-il la cuisine pour profiter des repas à l’extérieur ou pour organiser des réceptions?   Continuer la lecture

iStock

Le luxe royal du violet

Un rouge violet, un bleu violet, un coucher de soleil tirant sur le violet, le violet des montagnes à l’horizon, le teint violet à cause d’un froid intense, tous ces exemples évoquent quelque chose de sombre et de froid. Et pourtant, existe-t-il en décoration une couleur plus riche et plus somptueuse que le violet?

Issu d’un mélange de bleu et de rouge, le violet est sans contredit la couleur du luxe par excellence. Toute pièce affichant un violet omniprésent acquiert de l’éclat, pour ne pas dire de la splendeur. Seul le pourpre peut rivaliser en termes de faste royal.

Avez-vous déjà entrevu un capitonné violet, que ce soit un meuble ou un mur? C’est luxueux, imposant, presque royal. Dans une chambre à coucher dotée d’un lit baldaquin et de chandeliers, tout tissu de couleur violet, c’est encore mieux.

Combiné au noir, le violet donne une richesse insoupçonnée à condition qu’une rivière de lumière naturelle s’autorise à entrer dans la pièce. Sinon, de multiples projecteurs encastrés diffuseront un éclairage minimum pour éviter une ambiance sombre et surchargée. Continuer la lecture