Archives pour l'étiquette chaleur

iStock

Chauffer sa maison à partir du sol

Le concept fait son p’tit bonhomme de chemin. Dispendieux pour le moment, certes, mais fort prometteur. Et comme n’importe quoi, plus les années passeront, plus le concept se fera abordable. Nous parlons de la géothermie.

Le principe est simple. Le but est de récupérer la chaleur du sous-sol pour chauffer la maison. La beauté de tout ça, c’est que cette énergie est inépuisable. Et aucun agent polluant. Continuer la lecture

iStockphoto

Déco rétro dans la cuisine

On l’appelait Mme «Béric». Elle passait ses journées dans la cuisine. Elle faisait la popote pour ses hommes qui travaillaient aux champs, nettoyait, lavait la vaisselle, s’asseyait à la table pour lire. Elle n’allait à la chambre que pour dormir. La salle de séjour? Peut-être pour une ou deux émissions à la télé, mais pas plus.

Des Mme «Béric», il y en avait à la tonne. Elles aimaient l’odeur de la bouffe, elles aimaient cuisiner, elles aimaient l’ambiance de la pièce, la chaleur familiale qui s’y dégageait, l’atmosphère conviviale. Bref, le bonheur de vivre.

Je comprenais Mme «Béric» à l’époque, mais je la comprends davantage depuis que j’ai parcouru les pages du livre Les objets de la cuisine.

iStockphoto
iStockphoto

Je soupçonne les auteurs d’être des fanatiques de la cuisine. Ils ont recensé des centaines d’objets qui ont traversé les cuisines depuis les années cinquante: bols à prénoms en faïence, horloges d’époque, carrelages au mur et au plancher, nappes à carreaux, garde-manger, moulins à viande et moulins à café, frigos, presse-fruits, pots à confiture, marmites, casseroles, moules à gâteau, chocolatières. Continuer la lecture

Leonard Cohen s’ennuie de sa cuisine

Quand je pense cuisine, je pense René Lévesque. «Ti-poil», comme on l’appelait, adorait les assemblées de cuisine. C’est dans cette pièce qu’il aimait échanger avec son monde. Sa famille, ses amis, ses électeurs et électrices. Il s’y sentait à l’aise. Pas pour rien que Lévesque est largement considéré, même par plusieurs de ses adversaires, comme le premier ministre le plus populaire au Québec depuis les années 70, populaire dans le sens de près du peuple.

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Beaucoup d’hommes et de femmes politiques reconnaissent le «pouvoir» de la cuisine lorsque vient le moment de convaincre un électeur ou une électrice de voter pour leur parti. Échanger des idées et des arguments dans la cuisine au lieu de la salle de séjour, c’est un pas de plus vers l’intimité de la personne. Nous sommes plus faciles à convaincre devant un café ou un thé, surtout dans un espace restreint.

La cuisine est certainement la pièce la plus chaleureuse de la maison. Ce n’est pas un hasard si les plus beaux souvenirs d’enfance ont pour cadre la cuisine. La cuisine ce sont les odeurs, la chaleur, la proximité entre les membres d’une famille. Continuer la lecture

Je décape de quelle manière?

iStockphoto
iStockphoto

Vous possédez un meuble qui vous est précieux. Pourquoi ne pas refaire sa finition afin d’effacer la trace des années et, pour les petits budgets, pourquoi ne pas prolonger la vie utile de vos meubles en leur donnant un look plus tendance?

Avant d’entreprendre le décapage, vous devez connaître le produit déjà appliqué en guise de finition. Lire le billet : Je décape quoi au juste?

Peu importe la méthode choisie, le décapage s’avère plus facile lorsque vous démontez le meuble en enlevant ses tiroirs, ses pièces mobiles et toute la quincaillerie afin de les traiter séparément.
Plusieurs procédés de décapage sont possibles.  En voici quelques-uns: Continuer la lecture