Archives pour l'étiquette Canada

iStock

Le marché résiste à l’emballement

Des signes de condition problématique subsistent à Montréal et à Québec, mais ils sont modérés, ce qui montre que le marché se tient hors de la zone dangereuse.

À Montréal, une surévaluation menace toujours à cause d’un ralentissement de la demande et d’un revenu personnel disponible qui refuse toujours de s’élargir.

Du côté des copropriétés, le marché s’est calmé mais les constructeurs sont appelés à gérer leurs stocks avec diligence. Continuer la lecture

Il se bâtira moins de maisons

iStockphoto
iStockphoto

Parce que l’offre des constructeurs tend à dépasser la demande, la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) prévoit un ralentissement des mises en chantier au Canada au cours des deux prochaines années.

Au Québec, le rythme des mises en chantier sera plutôt statique cette année pour ensuite s’accélérer légèrement l’an prochain.
Ailleurs au pays, les mises en chantier baisseront dramatiquement dans les provinces de l’Ouest. Par contre, l’Ontario et la Colombie-Britannique viendront contrebalancer.

Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL, explique: Continuer la lecture

Le marché de l’habitation se redresse

Le nombre de mises en chantier au Québec se chiffrera à environ 38 200 unités en 2014, 39 000 unités en 2015 et 40 100 unités en 2016.

iStockphoto
iStockphoto

Il s’agit des dernières prévisions de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) dans son rapport Perspectives du marché de l’habitation, trimestre 2014.

Cette hausse graduelle s’explique par un redémarrage de la croissance économique déjà en marche. Conséquemment, le pouvoir d’achat des Québécois est appelé à augmenter. Continuer la lecture

Et voilà les echo boomers!

Selon l’étude annuelle de BMO sur l’endettement des ménages au pays, quatre Canadiens sur dix ont une dette hypothécaire, ce qui représente une hausse de 13 % par rapport à la même période l’an dernier.

iStockphoto
iStockphoto

D’après Sal Guatieri, économiste principal, BMO marchés des capitaux, une partie de la hausse de 13% s’explique par l’apparition sur le marché de l’habitation des echo boomers (génération Y). Appelés les enfants du millénaire,  ces nouveaux propriétaires sont en fait de jeunes adultes qui contractent leurs premières hypothèques afin d’acheter leurs premières maisons.

D’autre part, toujours selon M. Guatieri, le marché de l’habitation expliquerait pourquoi la dette des ménages est plus élevée en Alberta que dans les autres provinces canadiennes. La dette moyenne est presque deux fois plus élevée qu’en Ontario, soit 124 838 $ comparativement à 67 507 $. En fait, la dette albertaine dépasse la moyenne nationale de 48 698 $.
« Si la dette des ménages albertains est si élevée par rapport à celle des autres provinces, c’est peut-être en partie à cause de la hausse rapide des prix des maisons, qui a obligé les acheteurs de maisons à contracter des emprunts hypothécaires plus élevés», avance M. Guatieri. Continuer la lecture

iStockphoto

Un marché immobilier stable en 2014

Le marché immobilier canadien a rebondi en 2013, après l’adoption de règles plus strictes en matière hypothécaire l’année précédente. Dans la plupart des régions, les ventes ont grimpé légèrement au-dessus des normes de la dernière décennie, grâce à des taux d’intérêt peu élevés et à une baisse du taux de chômage. Les constructeurs ont suivi le rythme de la demande, soutenue par la formation de nouveaux ménages et une hausse stable des prix. Continuer la lecture