Archives pour l'étiquette béton

iStock

Contemporain jusqu’au bout

On lui reproche sa froideur. Or, il semble que le style contemporain séduit toujours autant car il trouve preneurs. Design épuré, espace ouvert, lumière naturelle à profusion, mobilier artistique, tout cela est fort recherché même après tant d’années.

L’illusion d’un espace sans fin est ce qui nous frappe quand on entre dans un décor contemporain. Le mobilier est souvent intégré dans les murs et les cloisons, l’éclairage est encastré, le superflu ne trouve refuge nulle part. Tout est propre, frais et dépouillé.

iStock
iStock

Des fenêtres grandioses, et parfois des murs entièrement vitrés, prolongent l’espace intérieur vers l’extérieur. Du même coup, elles inondent la pièce de lumière naturelle. Comme l’intérieur est nu et que le verre est un matériau omniprésent, la lumière naturelle illumine l’espace. Continuer la lecture

iStock

Savoir choisir son îlot de cuisine

Comptoir de préparation ou îlot central, ce meuble de la cuisine a depuis longtemps dépassé sa fonction pratique. Il est devenu partie intégrante de la décoration. Encore faut-il savoir s’y retrouver car les options sont nombreuses. Les voici.

À l’origine le comptoir était composé d’une base rudimentaire coiffé d’un plan de travail, c’est-à-dire la surface sur laquelle on prépare les repas. Puis, il est devenu un meuble multifonctionnel où s’intègrent plan de travail, évier, lave-vaisselle, cuisinière, petit frigo, plaque de cuisson, four, planche à découper intégrée et petite table servant de coin de repas.

Tout meuble est décoratif. L’îlot central n’y échappe pas. On croise parfois dans nos cuisines des îlots massifs en bois noble et ouvragé, munis de pattes esthétiques, garnis d’appliqués décoratifs, munis de panneaux grillagés ou en verre givré lorsque le meuble sert d’espaces de rangement. L’îlot est alors la vedette de la cuisine. Il attire les regards et s’impose au reste de la pièce. Continuer la lecture

Frais de copropriété au Québec

iStockphoto
iStockphoto

Quels sont en moyenne les frais de copropriété dans les grandes régions métropolitaines du Québec?

Quels sont les principaux facteurs qui les déterminent?

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) est partie à la chasse aux réponses. On vous les livre textuellement.

  • Les frais de copropriété moyens pour l’ensemble du Québec s’élèvent à 193 $ par mois.
  • Sur le plan géographique, la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal affiche les frais de copropriété les plus élevés, alors que les copropriétaires payent en moyenne 198 $ par mois. Ce résultat grimpe à 234 $ sur l’île de Montréal et varie entre 124 $ et 167 $ dans les autres secteurs de la région montréalaise.
  • Les RMR de Gatineau, de Québec et de Sherbrooke affichent des frais de copropriété mensuels moyens respectifs de 195 $, de 176 $ et de 152 $, tandis que les RMR de Trois-Rivières et de Saguenay sont les plus abordables, avec 117 $ et 101 $ par mois respectivement.

Continuer la lecture