Archives pour l'étiquette bail

iStock

Régie : les propriétaires attaquent!

Récemment le Protecteur du citoyen au Québec déposait son rapport. Pour une neuvième année consécutive, il dénonce les délais déraisonnables à la Régie du logement et reproche au gouvernement de ne pas bouger assez vite.

Il n’en fallut pas plus pour que la CORPIQ, un organisme à but non lucratif réunissant 25 000 propriétaires et gestionnaires qui possèdent près de 500 000 logements, ne saute sur l’occasion pour secouer le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux.

Se basant sur une série de recommandations élaborées par un comité formé d’avocats, la CORPIQ a remis plus tôt cette année au ministre Coiteux les propositions suivantes. Nous les rapportons textuellement. Continuer la lecture

Un avocat à votre service

Vous avez des enfants qui deviendront bientôt locataires pour la première fois? Vous êtes un propriétaire qui, les enfants partis, a décidé de vendre la maison et d’aller vivre en appartement pour diminuer le fardeau des responsabilités?

iStockphoto
iStockphoto

Peu importe la raison de votre condition de locataire, le Barreau du Québec met à votre disposition un avocat qui répondra à toutes vos questions reliées à la signature d’un bail. Détail non négligeable : c’est gratuit. Et les propriétaires des immeubles locatifs peuvent aussi recourir à ce service.

Le numéro à retenir: 1-844-227-3790

Voici un aperçu des questions auxquelles l’avocat peut répondre: Continuer la lecture

De l’info pour les proprios

Les propriétaires d’immeubles locatifs sont invités à une journée portes ouvertes, mardi 30 juin, de 9h à 17h, au 10720 boulevard Saint-Laurent à Montréal.

Condo Maison Populaire Signature ISTOCKPHOTO immobilierL’événement est organisé par l’Association des propriétaires du Québec (APQ), mais vous n’êtes pas obligé d’être membre de l’association pour y assister. Tout propriétaire d’immeuble locatif pourra rencontrer un conseiller juridique et discuter des problèmes qui lui tiennent à cœur.

Sinon, Radio APQ tient chaque midi une émission d’une durée de 30 minutes portant sur les préoccupations des propriétaires d’immeubles locatifs. L’émission se terminant le 1er juillet, il vous reste donc deux journées, soit lundi et mardi.

Vous pouvez envoyer vos questions vers la page Facebook de l’APQ, soit , vers le compte twitter. L’APQ répondra à vos questions en direct sur les ondes. Pour en savoir davantage sur Radio APQ, cliquez ici.

Si l’on s’inspire des revendications de l’APQ auprès du gouvernement provincial, on peut facilement deviner les questions qui surgiront sur les ondes radio et lors de la journée portes ouvertes.

Pourquoi Québec n’autorise-t-il pas le dépôt de garantie à la signature du bail pour protéger les propriétaires contre le saccage et l’insalubrité commis par certains locataires juste avant leur départ? Continuer la lecture

Pétition des propriétaires à l’Assemblée nationale

iStockphoto
iStockphoto

Lasse de répéter, la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ), qui regroupe 25 000 propriétaires d’immeubles locatifs de la province, a déposé une pétition à l’Assemblée nationale pour forcer le gouvernement à accorder le droit au propriétaire de réclamer un dépôt de garantie au locataire au moment de conclure le bail.

C’est Mario Laframboise, député de Blainville et porte-parole de la Coalition Avenir Québec, qui a accepté de déposer la pétition. Les gens ont jusqu’au 12 juillet pour la signer sur le site de l’assemblée.

La CORPIQ réclame ce dépôt de garantie depuis de nombreuses années. Les propriétaires d’immeubles locatifs seraient les seuls au pays à ne pas disposer du droit de réclamer ce dépôt afin de se protéger contre d’éventuelles pertes, soit un loyer impayé ou des dommages causés au logement.

Continuer la lecture

iStockphoto

Trouver le bon appartement

La semaine dernière, mon fils me racontait l’histoire d’une fille étudiante qui a loupé une soirée entre amis pour la consacrer à la recherche d’un appartement. «Elles étaient deux, m’a-t-il dit, et elles ont visité près d’une dizaine d’appartements.»

iStockphoto
iStockphoto

Les deux filles n’ont rien trouvé. Non, ce n’est pas vrai. L’amie de mon fils avait trouvé, et même plusieurs fois, mais la fille qui l’accompagnait avait toujours quelque chose à redire. L’appartement est trop ci, l’appartement est trop ça, l’appartement est presque parfait, mais allons voir ailleurs au cas où.

Aux dernières nouvelles, l’amie de mon fils était sur le point de prendre une décision radicale, genre: «Trouve l’appartement toute seule. Quand tu l’auras trouvé, fais-moi signe. J’irai signer le bail avec toiContinuer la lecture