Archives pour l'étiquette Association des propriétaires du Québec

Le tango des propriétaires

iStockphoto
iStockphoto

La veille du dépôt du budget 2015-2016 du gouvernement Couillard, l’Association des propriétaires du Québec (APQ) sortait les crocs en diffusant un communiqué de presse dont les premiers mots ressemblaient à un ultimatum: «Le gouvernement attendra-t-il qu’un immeuble s’écroule ou va-t-il soutenir le domaine locatif?»

Le reste du communiqué reprenait des griefs de longue date: désuétude de la méthode de fixation du loyer, vieillissement du parc locatif, concurrence déloyale provoquée par le programme Accès-Logis.

Sur ce dernier point, l’APQ écrivait: Continuer la lecture

iStockphoto

Loyer: un soutien aux propriétaires

L’Association des propriétaires du Québec (APQ) réitère ses critiques face à la méthode de calcul de l’augmentation du loyer utilisée par la Régie du logement qui, récemment, rendait publics les pourcentages de base pour l’année 2015.

En gros, la méthode est désuète, les propriétaires d’immeubles locatifs sont à court d’argent pour les rénovations et les investissements, le parc immobilier se dégrade d’année en année.

En attendant une refonte de la loi par le gouvernement, l’APQ met à la disposition des propriétaires un formulaire en format Excel pour qu’ils puissent calculer l’augmentation du loyer et, par le fait même, sauvegarder les données à l’ordinateur.

Le formulaire est disponible  sur le site de l’APQ.

De plus, l’APQ invite tous les propriétaires d’immeubles locatifs du Québec à venir rencontrer des professionnels de l’immobilier, mardi 3 février, de 10h à 18h, au complexe Desjardins à Montréal. C’est gratuit.

Au programme: Continuer la lecture

Les logements libres se multiplient

iStockphoto
iStockphoto

Selon les dernières statistiques de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), le taux d’inoccupation moyen des appartements locatifs dans les principales agglomérations urbaines du Québec est passé de 3,1% en octobre 2013 à 3,7% en octobre 2014.

Le marché se tourne donc à l’avantage des locataires au détriment des propriétaires qui devront choisir: geler le loyer pour louer toute la surface disponible ou faire fi du marché et pousser le loyer à la hausse.

Les principales agglomérations urbaines comprennent les villes renfermant 10 000 habitants et plus. On en compte une quarantaine au Québec. Continuer la lecture

Les immigrants sont de bons locataires

C’était comme une rumeur qui courait les rues. Presque un ver d’oreille. Fallait éviter de louer à un immigrant. Cela occasionnait beaucoup de problèmes, disait-on. Culture différente, pas d’emploi, intégration longue et pénible.

iStockphoto
iStockphoto

Fondée en 1984, l’Association des propriétaires du Québec (APQ) se présente comme la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements locatifs dans la province. L’organisme prend régulièrement part aux débats publics.

Le président Martin Messier déclarait récemment à propos des immigrants: «Souvent, les nouveaux arrivants sont des locataires à long terme qui paient bien, il suffit de leur donner l’heure juste concernant leurs droits et obligations envers la location de logement pour qu’ils soient d’excellents locataires.» Continuer la lecture

Gérer les graffitis, excréments, bordel

Il y a belle lurette que l’Association des propriétaires du Québec (APQ) demande au gouvernement de permettre aux propriétaires d’immeubles locatifs de réclamer un dépôt de garantie lors de la signature d’un bail.

Photo par l'association des propriétaires du Québec
Photo par l’association des propriétaires du Québec

Une image vaut mille mots, dit-on, et l’APQ a décidé de mettre en application la maxime populaire en lançant auprès de ses membres un concours appelé Concours photo du déménagement au Québec: Comment est votre logement après le départ du locataire?

Le gagnant de la première édition est le propriétaire Pascal Théorêt. Le lendemain du déménagement, il a retrouvé l’un de ses logements couvert de graffitis «plein les murs», comme en témoigne la première photo. L’APQ a refilé la photo aux médias avec d’autres photos de logements souillés. Continuer la lecture