Archives pour l'étiquette Afrique

Crèches et chaussettes de Noël

iStockphoto
iStockphoto

Aujourd’hui, on fait un petit tour du côté des décorations de Noël. Beaucoup d’entre vous sont sur le point de monter les leur. D’autres ne les ont pas terminées. D’autres sont à la recherche d’un «je ne sais quoi» pour ajouter une touche d’originalité, histoire de faire différent.

Allons-y gaiement.

Les chaussettes synthétiques à motifs imprimés ont inondé le marché des chaussettes de Noël depuis de nombreuses années déjà.  En direct de la Scandinavie, l’auteure Mette N. Handberg a décidé de se rebeller. Elle écarte l’alternative synthétique et se tourne vers les bonnes vieilles chaussettes tricotées qu’elle adore. Continuer la lecture

L’œuf ou la voile?

Un hôtel se trouvant à l’endroit où se croisent le Nil Bleu et le Nil Blanc, deux fleuves riches en histoire, ne peut être ni massif, ni brutal, ni laid. Il ne peut être que léger, aérien, futuriste. Qualificatifs que porte fièrement le Corinthia Hotel Khartoum, aussi appelé Burj al-Fateh.

Rond et dodu, l’hôtel cinq étoiles est en forme de voile que gonfle le vent des deux fleuves. Ce devait être du moins l’idée première des architectes. Sommes-nous dans l’erreur?  Tant qu’à y être, risquons une seconde hypothèse. Les architectes se sont inspirés de la célèbre voile du Burj al Arab, hôtel sept étoiles (classification non reconnue officiellement) inauguré en décembre 1999 à Dubaï. L’hôtel de Khartoum a ouvert ses portes le 17 août 2008. Les travaux avaient débuté en 1994.

Nick Hobgood, Wikipedia Commons
Nick Hobgood, Wikipedia Commons

L’utilisation du concept de la voile a d’ailleurs le vent dans les voiles. La ville de Barcelone en Espagne a hissé la voile elle aussi avec son hôtel Vela. Donald Trump s’est aussi laissé tenter par le vent du large avec son Trump Ocean Club International Hotel and Tower à Panama. D’autres constructions se sont laissé emporter comme la Vasco da Gama Tower et la Spinnaker Tower à Portsmouth, en Grande-Bretagne. Continuer la lecture

Ceci est un hôtel

À Bora-Bora, on fait la sieste en écoutant la mer murmurer sous le plancher. Au Kenya, on se prélasse dans sa chambre d’hôtel pendant que lions, buffles, guépards, hyènes et autres bêtes sauvages circulent sous nos pieds. De temps en temps on jette un coup d’œil à l’extérieur. Regarde là-bas, une girafe!

Tout ça grâce à la construction sur pilotis.

Carole et sa fille Catherine, future anthropologue, sont revenues enchantées de leur voyage au Kenya. Elles nous ont rapporté cette photo du Sarova Salt Lick Game Lodge où elles ont habité lors de leur périple en Afrique. Savez-vous qui a construit cet hôtel plutôt insolite? Hilton International! C’était en 1972.

Construit sur pilotis, l’hôtel permet aux touristes d’observer le va-et-vient des animaux africains sans qu’ils aient le besoin de participer à un safari. Les animaux viennent s’abreuver dans une source située à proximité. Aucun tort n’est causé à la faune puisque l’hôtel n’obstrue pas le chemin de migration naturel.

Hotel Kenya Afrique CASARAZZI inusite
Sarova Salt Lick Game Lodge. Source : Casarazzi

Continuer la lecture