Archives pour l'étiquette acier

iStock

Le verre matériau du futur

L’avenir n’appartient pas seulement aux écomatériaux. Le verre en est la preuve éclatante.

Au départ, c’est-à-dire il y a des siècles et des siècles, le verre était peu transparent et peu résistant. Les progrès de la science ont permis au verre de gagner en transparence et en solidité. C’est pourquoi la fabrication du verre exige beaucoup d’énergie car le degré de transformation est élevé. Elle dégage du CO2, des métaux lourds et des gaz polluants en quantités industrielles.

Le verre est donc loin derrière le bois, la pierre, la terre ou la paille en termes de matériaux écologiques. Par contre, il devance de beaucoup les bêtes noires des écologistes que sont le PVC, l’aluminium et même l’acier. Continuer la lecture

iStock

Chaud au naturel

Il contribue à la protection de la couche d’ozone. Il est entièrement renouvelable. Durable? La question ne se pose même pas. Des constructions parmi les plus vieilles du monde doivent leur longévité à ce matériau. Et que dire de sa vocation décorative! Le bois nous épate siècle après siècle.

On dit souvent que la nature nous fournit les plus beaux matériaux décoratifs: bois, pierre, bambou, ardoise. Peut-être parce qu’ils sont bruts, authentiques, sans artifices. À l’heure de l’habitation écologique et de la décoration naturelle, ils sont plus populaires que jamais.

iStock
iStock

Avant la vogue écologique, le bois était vu comme un matériau traditionnel qui arrivait à durer dans le temps. Pourquoi? Parce qu’il n’a pas son pareil pour réchauffer une ambiance. Sa seule présence fait revivre les cuisines de nos grands-mères, appelle l’heure du thé ou la rêverie devant les bougies. Pas étonnant que les adeptes de ce que les anglophones appellent le peace home apprécient le bois.

Le bois a la couenne dure. Il a résisté à toutes les révolutions dans la décoration. Le contemporain a même fini par l’adopter. Suffit de tourner les pages des bibles de ce style décoratif pour le constater. Le bois y est omniprésent. Continuer la lecture

iStockphoto

Je veux un loft

Au départ, un vrai loft était un logement aménagé dans un bâtiment industriel abandonné. Est arrivé un moment où des professionnels du design intérieur ont eu l’idée de transposer le mode de vie loft dans des maisons ou appartements traditionnels. Facile à comprendre: les bâtiments industriels désaffectés ne courent pas les rues. Pourtant, les gens recherchaient le loft.

Et c’est ainsi que le style loft a vu le jour. Il vous intéresse?

On peut très bien transformer son espace de vie pour accueillir le style loft. Encore faut-il savoir déjouer les contraintes, la principale étant que la structure du logement traditionnel n’a pas la robustesse ni la solidité d’un bâtiment industriel. De plus, il y a les plafonds et les murs, sans compter l’absence d’un espace central ouvert.

Les conseils d’un professionnel du bâtiment ou d’un architecte seraient le bienvenu. Sinon, armez-vous de patience avant de vous lancer.

Vous aimez jouer avec les volumes? Vous aurez du plaisir. D’abord, il faut créer un espace central ouvert, donc abattre un maximum de portes et de murs selon les règles de l’art. Le style loft rejette les barrières. Il veut de la lumière, de l’air, de l’espace.  Continuer la lecture

Tendances cuisine selon l’APCHQ

Le brun chocolat a-t-il perdu de la popularité? L’acier inoxydable a-t-il toujours la cote? La mélamine a-t-elle encore sa place?

Ce sont les questions que se pose L’Association provinciale des constructeurs d’habitation du Québec (APCHQ) sur l’avenir des cuisines.L’organisme ne fait pas juste poser des questions, il apporte des réponses.

Exemple : « Le contraste des couleurs et des matériaux est une forte tendance dans la cuisine. Ainsi, l‘acier inoxydable, le thermoplastique et le bois sont des matériaux qui pourraient très bien se retrouver dans une même cuisine. De plus, lignes droites et surfaces épurées sont à l’honneur! » indique-t-on dans un communiqué de presse que l’on retrouve dans son intégralité sur le site internet de l’APCHQ. Continuer la lecture