iStockphoto

Surévaluation en vue

Surévalué ou pas le marché à Montréal? Aux yeux de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), la réponse penche vers le oui. En tout cas, les signes sont là. Il y a trop d’unités non vendues et, pendant ce temps, le rythme de la construction ralentit à peine. Cela s’applique surtout aux condos.

C’est ce qui ressort du dernier rapport Évaluation du marché de l’habitation (EMH), autrefois appelé Analyse et évaluation des prix des logements. Le rapport analyse les quinze principales agglomérations urbaines du Canada.

Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL, nous éclaire: « Le facteur le plus souvent présent dans l’EMH est la surévaluation, qui a été détectée dans 11 des 15 centres à l’étude. Depuis la dernière évaluation, les signes de surévaluation ont augmenté sur les marchés de Toronto, de Vancouver, de Montréal, d’Edmonton et de Saskatoon, car le niveau des prix dans ces centres n’est pas pleinement soutenu par les facteurs économiques et démographiques. Les conditions problématiques sur les marchés locaux de l’habitation pourraient se résorber si la croissance des prix des logements se modère ou si la conjoncture économique s’améliore.»

iStockphoto
iStockphoto

Selon l’EMH, les signes de conditions problématiques sont tout de même modérés à Montréal, malgré la surévaluation croissante et la tendance à la construction excessive, surtout, rappelons-le, en ce qui concerne la copropriété. Comme à Toronto et à Ottawa, la SCHL prescrit une saine gestion de stocks pour éviter le pire à Montréal

La ville de Québec n’y échappe pas. La SCHL y détecte un début de surévaluation, comme dans la majorité des principaux centres urbains du pays.

L’EMH est, signale la SCHL, un cadre analytique conçu pour évaluer la conjoncture du marché de l’habitation en tenant compte des facteurs économiques, financiers et démographiques qui l’influencent. Le recours à de multiples indicateurs des conditions de logement, qui intègrent diverses sources de données et mesures de prix, permet de présenter une image solide de la situation globale du marché de l’habitation, lit-on dans le communiqué de presse.

Le texte intégral du numéro d’octobre 2015 du rapport Évaluation du marché de l’habitation est disponible ici.

Photo: iStock.com

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone