Sur le chantier de construction, Céline Dion est le patron!

iStockphoto
iStockphoto

Notre Céline circulant sur les chantiers, casque de construction sur la tête. Quelle image! Le plus beau de l’histoire, c’est que c’est vrai! Non seulement la superstar se passionne pour l’aménagement et la décoration, elle supervise aussi la construction de ses châteaux.

Dans une superbe entrevue signée Georges-Hébert Germain pour le compte du magazine Vita, Céline Dion déclare que c’est elle qui surveille la construction de la nouvelle résidence du couple Dion-Angelil, à Jupiter Island en Floride. La raison est bien simple : le mari ne connaît pas grand-chose en matière d’habitation. Bon prince, il laisse sa femme gérer la construction de leur nouvelle maison pendant qu’il place ses pions dans l’industrie du spectacle et l’univers du jeu.     

L’article nous apprend que Céline se déplace toujours sur la planète avec, sous le bras, une pile de magazines spécialisés en architecture et en décoration. Elle arrache les pages des sujets qui l’intéressent et les transmet à ses architectes et décorateurs. She’s the boss, comme chantait Mick Jagger.

Elle supervise tout ce qui touche le bien immobilier du couple: réfection d’un chalet acheté près de Chertsey dans les Laurentides, réfection du club-house du golf Le Mirage à Terrebonne, construction d’un entrepôt sur l’île Gagnon à Laval. Elle gère un budget de plusieurs millions de dollars. Et madame est exigeante, nous apprend le magazine Vita. À Las Vegas, elle a fait refaire d’un bout à l’autre l’aménagement de la résidence qu’occupait le couple pendant le spectacle « A new Day ».

Insatisfaite du premier architecte qu’elle avait engagé pour sa maison à Jupiter Island, elle l’a foutu à la porte pour le remplacer par une femme qui, jusqu’ici, répond aux exigences de la superstar.

Céline contrôle tout, tout, tout. Elle sait ce qu’elle veut et sait où elle va. Journaliste à Laval au début des années 90, j’avais réalisé une entrevue avec la chanteuse Claude Valade, une amie de René Angelil. Celui-ci avait dit à la chanteuse lors d’un coup de téléphone peu de temps avant l’entrevue: « Les gens pensent que je mène Céline par le bout du nez à cause de son jeune âge. S’ils savaient! Céline a beaucoup plus de discipline et de ténacité que moi. Parfois, je n’arrive pas à la suivre! »

Céline avait 22 ou 23 ans à l’époque.

L’article du magazine Vita: « Capteuse de rêves», a été publié dans l’édition de novembre. Vous y apprendrez entre autres que Céline croit que ce sont les femmes qui mènent le monde.   (la magazine n’existe plus)

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone