So so so solidarité!

Aimeriez-vous vivre une panne d’électricité avec une température de moins de 30 degrés Celsius, facteur éolien inclus?
Personne ne le souhaite à personne.

Donc, dans les périodes de froid extrême comme le Québec connaît actuellement, il est bon que tous et chacun, propriétaire et locataire, fassent preuve de solidarité dans la consommation de l’électricité pour éviter que trop de gens n’écopent.

Rien de gros comme effort, mais les petites choses font souvent la différence.

Source: iStockphoto LP

Nous revenions de Montréal avant hier soir. Pendant notre absence, nous avions gardé la température intérieure à 17 degrés. Comme nous sommes arrivés vers 19h, et que l’on se couche habituellement vers 22h30, nous n’avons pas touché au thermostat, ni dans la chambre ni dans le bureau (tout en prenant soin de fermer les portes).

Pour la soirée, nous avons augmenté la température à 18 degrés dans la cuisine et la salle de bain, pour la ramener à 17 degrés une fois au lit. C’est tout à fait vivable avec des souliers aux pieds et un gros gilet de laine. Nous n’avions même pas allumé des bougies.

Pour le souper, nous avons fait bouillir l’eau dans la bouilloire, ce qui exige moins d’énergie. Légumes et viande ont été jetés au fond d’une casserole, mais à feu doux. Une fois l’eau prête, nous l’avons jetée dans la casserole avec les pâtes alimentaires.

Vous savez quoi? Au fond, nous aurions bien pu nous contenter d’un bon gros sandwich. C’aurait été mieux.
Pas de douche. Une petite séance de toilettage au lavabo, ça n’a jamais tué personne.

L’un des deux portables fonctionnait sur sa réserve d’énergie. Il a été éteint avant que la réserve ne s’épuise. Les pointages au hockey, un documentaire sur YouTube, les réponses aux courriels, tout ça peut attendre à demain.
Pas de lavage, ni de séchage. Ce n’est pas la fin du monde si je porte demain la moins belle de mes chemises.

Pas de télévision non plus. Un peu de lecture avant le dodo nous permet d’échapper à la dictature de l’écran sous toutes ses formes.

Une seule pièce était éclairée: la cuisine.

Sûrement qu’une petite visite au site internet d’Hydro-Québec vous permettrait d’en apprendre davantage.

Courage, le froid intense se termine en fin de semaine.

Mais nous aurons sûrement d’autres pointes de froid extrême d’ici mars. Alors, soyons solidaires!

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone