Six mises en chantier sur dix sont des condos

Sur l’île de Montréal, près de six mises en chantier sur dix sont des copropriétés. Et d’après la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), le vent n’est pas près de tourner. D’autant plus que ce type de construction s’étend dans la banlieue immédiate, autant à Laval que sur la Rive-Sud, et même bien au-delà.

La recherche de logements abordables explique en grande partie cette popularité des condos, tout comme elle explique la fuite des résidents montréalais vers la banlieue, un phénomène qui ne s’essouffle toujours pas. Par contre, de plus en plus de propriétaires vont s’installer au-delà de Laval et de Longueuil, justement pour acquérir des propriétés au prix encore plus bas. 

Toujours pour la région de MTL, la SCHL prévoit que le marché de la revente, devenu un cheval fou depuis le printemps, stagnera un brin en 2010,  le volume de transactions n’augmentant que d’un pour cent.  Un nombre de 40 500 propriétés devraient changer de propriétaires. Le  prix moyen devrait s’établir à 279 000$. 

Le nombre de mises en chantier devrait diminuer légèrement pour atteindre 18 100 en 2010 au lieu de 18 300 en 2009. « Alors que le total annuel des mises en chantier a dépassé les 20 000 unités durant les sept dernières années, répondant ainsi à une demande latente non exprimée à la fin des années 1990, la cadence prévue en 2010 sera plus en phase avec le rythme de formation des ménages dans la région de Montréal », explique Bertrand Recher, analyste principal de marché.

L’an prochain, le niveau de construction augmentera de 6 % pour les maisons individuelles, mais reculera de 3,8 % en ce qui a trait aux logements collectifs. 

Côté marché locatif, le taux d’inoccupation sera de  2,1 % à la fin de l’année, comparativement à 2,4 % l’automne dernier. Pour 2010, le taux d’inoccupation devrait revenir à 2,4 %, surtout à cause de la précarité des emplois chez les 15 à 24 ans. Les immigrants viendront gonfler une fois de plus les rangs des locataires.

Pour en savoir davantage, le site  www.schl.ca

   

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone