Santé et ménage, font-ils bon ménage?

À quoi ressemblerait votre vie si vous n’aviez plus à vous occuper du ménage?

Dans le billet d’hier, nous évoquions le fait que cela valait la peine d’investir dans une « femme de ménage ». Voici pourquoi.

Si vous aviez un travail passionnant mais exigeant en temps et en énergie, et que vous vous lanciez dans l’aventure de la rénovation ou d’un passe-temps, vous risqueriez quoi? De manquer de temps pour faire le ménage? De créer un stress négatif autour de vous?

Les effets négatifs à court et long terme peuvent être néfastes pour votre santé mentale, votre santé physique et vos relations familiale et sociale. À moins que votre passe-temps favori soit de faire du ménage en famille ou entre amis.

iStock Photo (Tous droits réservés)

La propreté fait partie de notre histoire. « Faut que la maison soit propre au cas où la visite arrive… » La propreté était la fierté de bien des ménages, peu importe le revenu. Autre temps, autre mœurs vous direz? La visite n’arrive peut-être plus aussi souvent qu’avant à l’improviste, mais avouez qu’une maison propre est encore appréciée aujourd’hui.

Si la propreté vous stresse au point de ne pas vouloir recevoir, c’est qu’un cas de santé mentale se dessine. C’est peut-être signe d’évitement, une façon de vous protéger (peur du jugement d’autrui, manque de confiance, exigences élevées, perfectionnisme, etc.) qui, poussée à l’extrême, peut amener la personne, et parfois d’autres membres de la famille, à l’isolement, le surmenage, etc.

On dit souvent que notre corps « parle ». Lorsque vous faites du ménage « à reculons », ou lorsque le ménage n’est pas fait ou pas fait à votre goût, sentez-vous vos muscles se crisper? Votre respiration devient-elle profonde jusqu’au ventre (normale) ou haute sans aller plus loin que la poitrine (stress)? Vos mâchoires sont-elles détendues ou crispées (stress) ? À long terme, ces tensions du corps augmentent les risques de blessures physiques.

Le temps passé à faire votre ménage, ne peut-il pas être consacré à un enfant, à votre amoureux(se) ou autres personnes significatives? Ou encore au rêve que vous n’avez jamais eu le temps de réaliser? À un projet de rénovation? À une nouvelle décoration? Ou à donner vie à votre créativité?

Observez les gens stressés, ils sont habituellement exigeants envers eux-mêmes. Ils veulent tout faire. La vie est trop courte, déléguons! À commencer par le ménage! (lire le billet de demain pour savoir comment et à qui déléguer le ménage)

Source photo : iStock Photo (Tous droits réservés)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone