Sachez détecter les anomalies!

C’est le spasme de l’été qui approche et vous vous adonnez à des travaux légers à l’extérieur. Quand vous faites le tour de votre maison, tout semble intact à première vue. Pourtant, l’hiver peut se révéler sournois avec son lot d’humidité, son froid et le dégel qui s’ensuit.

Petit dégât deviendra grand s’il n’est pas décelé à temps. Voici un sommaire des tâches à accomplir avant que les grandes chaleurs et le farniente près de la  piscine ne se pointent le nez:

-Passer le boyau d’arrosage dans les gouttières pour nettoyer le dalot et localiser les fuites.

-Repérer les poches d’humidité sur le bois des fenêtres, du revêtement extérieur et de la terrasse. Vaut mieux remplacer sans tarder ce qui est pourri.

-Vérifier les gonds des portes et lubrifier les éléments mobiles des fenêtres.

-S’assurer qu’aucun conduit ou prise d’air entre l’intérieur et l’extérieur n’est bouché par des débris.

-Bien observer le toit sous tous ses angles au cas où une plaque de tôle, un bardeau ou autre matériau ait été déplacé.

-S’assurer que la matière isolante dans le comble n’est pas humide et qu’il n’y a pas de clous rouillés, sinon cela veut dire que le toit n’est pas imperméable.

-Passer au peigne fin les fondations afin de repérer fissures, crevasses, écailles, traces d’humidité.

-Vérifier l’état de la pompe submersible et du puisard au sous-sol vu la saison.

-S’assurer que l’eau provenant des gouttières et du tuyau d’évacuation relié au puisard s’écoule à une bonne distance des fondations.

Pour un portrait complet des mesures préventives, on consulte Cyberpresse/Mon toit/Dossiers ou le site de la Société canadienne d’hypothèque et de logement.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone