Résidences pour aînés: l’écart se rétrécit

 

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Le taux d’inoccupation dans les résidences pour personnes âgées était de 7,5 % en février, comparativement à 8,7 % à la même période en 2013. On parle ici de places nécessitant moins d’une heure et demie de soins médicaux par jour.

Le marché semble vouloir pencher tranquillement en faveur de l’offre, ce qui représente une bonne nouvelle pour les investisseurs.
C’est du moins ce qui ressort de la dernière enquête de la  Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) portant sur les résidences pour personnes âgées.

« Ce resserrement du marché des résidences pour personnes âgées pour l’ensemble du Québec est observable dans chacun des grands centres urbains de la province et découle d’une progression plus rapide de la demande que de l’offre. Par ailleurs, il existe des régions pour lesquelles la conjoncture a conduit à un resserrement du marché plus prononcé », affirme Kevin Hughes, économiste régional à la SCHL pour le Québec.

Les régions de Saguenay et de Gatineau ont enregistré des diminutions  de 4,7  et de-2,8 points tandis que les autres grandes régions urbaines de la province ont connu des reculs allant de 0,4 point à 1,4 point.

Québec est toujours la région avec le taux d’inoccupation le plus faible (5,7 %). À l’opposé, celle de Trois-Rivières affiche le taux le plus élevé (13,6 %).

Au chapitre des loyers, toujours pour les places nécessitant moins d’une heure et demie de soins médicaux par jour, le loyer moyen était de 1 557 $, comparativement à 1 520 $ en février 2013.

Le loyer moyen était de 1 502 $ pour les chambres individuelles et de 1 551 $ pour les chambres semi-privées. En ce qui a trait aux appartements, le loyer variait entre 1 260 $ (pour les studios) et 2 031 $ (appartements de deux chambres).

Soit dit en passant, les grandes régions du Québec comptent plus de 602 000 personnes de 75 ans et plus. La très grande majorité d’entre eux, soit près de 277 000,  habitent Montréal. La région de Québec suit loin derrière avec 60 398 personnes âgées. Les quatre autres régions évaluées, Gatineau, Saguenay, Sherbrooke et Trois-Rivières, ne comptent qu’entre 13 000 et 16 400 personnes âgées chacune.

On évalue à 1306 le nombre de résidences au Québec dont  351 à Montréal, 147 à Québec et 51 à Trois-Rivières.

Pour en savoir davantage, www.schl.ca ou le 1-800-668-2642.

Les rapports standards d’analyse de marché de l’habitation que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement.

Un tableau est aussi disponible.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone