iStock

RénoVert : il vous reste 10 jours

On saura lors de la présentation du budget provincial, prévue pour bientôt, si le programme de crédit d’impôt RénoVert sera reconduit. S’il ne l’est pas, il vous reste 10 jours pour conclure une entente avec un entrepreneur.

Le programme RénoVert est l’occasion idéale d’amorcer ou de poursuivre le virage écologique car vous n’avez pas à assumer la facture seul. Le gouvernement vous donne un coup de pouce financier.

La plupart des travaux dont nous avons parlé jusqu’ici sont admissibles au crédit d’impôt RénoVert : travaux d’isolation, portes et fenêtres, toit végétal et toit blanc, système de chauffage, chauffe-eau, ventilation, installation de panneaux solaires, etc.

Si vous vous engagez dans le programme afin de recevoir un crédit d’impôt, vous devrez acquitter vos dépenses de rénovation avant le 1er janvier 2019.

La construction de votre propriété à laquelle vous voulez effectuer les travaux doit avoir été complétée avant le 1er janvier 2016. La propriété est, soit le lieu principal de résidence (y compris maison mobile et copropriété), soit un chalet habitable à l’année que vous occupez régulièrement.

Le montant maximal du crédit d’impôt est de 10 000 $. Le coût des études menant à l’obtention des permis et le coût de ces derniers sont admissibles à titre de dépenses. Il faut consulter le site Web du ministère du Revenu pour connaître les autres particularités du programme. Et aussi la liste des travaux admissibles.

Notez qu’il y a un deuxième crédit d’impôt remboursable pour les travaux de construction, de rénovation, de modification ou de reconstruction d’un dispositif d’évacuation, de réception ou de traitement des eaux usées, des eaux de cabinet d’aisances ou des eaux ménagères, appelé le crédit d’impôt pour la mise aux normes d’installations d’assainissement des eaux usées résidentielles.

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page