iStock

Rénover pour plus de rangement

iStock
iStock

Une fois que le boomer a trié son matériel accumulé au fil des années pour emménager dans un espace plus petit -démarche pleine d’émotion mais effectuée de façon rationnelle comme expliqué dans le dernier billet- il lui reste à exploiter tous les recoins de son nouveau milieu de vie pour obtenir un maximum d’espace.

Les solutions sont nombreuses, surtout si vous êtes un brin manuel et que vous avez beaucoup d’imagination. On vous donne quelques pistes de départ.

  • Les systèmes modulaires, les étagères à hauteur réglable et les meubles intégrés sont toujours aussi pratiques. Canapé, lits, armoires, placard, etc.
  • Les meubles sur roulettes permettent de dégager l’espace au sol selon les circonstances.
  • Des tiroirs sous le lit sont drôlement efficaces.
  • Des banquettes fermées sous les fenêtres ou à l’entrée (utiles pour ranger les souliers) servent de coffres de rangement.
  • Une patère à l’entrée avec tablette de rangement juste au-dessus, c’est futé.
  • Vu quelque part : un vieux meuble encastré dans une cheminée.
  • Bibliothèques, paravents, murets de briques de verre peuvent servir de cloisons pour séparer deux pièces sans pour autant gober tout l’espace et sans bloquer la lumière.
  • Il y a plusieurs moyens de délimiter l’espace entre les pièces sans recourir à un mur: tapis, revêtement différent au sol, couleurs différentes au mur, paravent, muret, meuble bas, mur de végétation.
  • Une étagère suspendue ou une barre de suspension au-dessus du comptoir ou ailleurs permettent de gagner de l’espace dans la cuisine. On y accroche casseroles, ustensiles et autres articles.
  • Une grille ou barre de suspension fixée au plafond de la salle de bain accueille serviettes et autre lingerie.
  • Certains ont fabriqué une bibliothèque murale qui ne touche pas au sol, ce qui libère de l’espace. On accède aux bouquins et objets numériques avec une échelle stylisée, parfois coulissante.
  • Une tête de lit structurée en espaces de rangement est très pratique pour ranger bouquins, bibelots, matériel numérique, etc.
  • L’espace sous l’escalier est trop souvent négligé. On peut y ranger un tas de choses.
  • Optez pour du mobilier bas si vous détestez l’impression d’encombrement.
  • Comme vous voyez, le truc est de penser vertical et non horizontal.
  • Vu quelque part: un sommier de lit déposé sur des casiers à rangement avec des coussins éparpillés en guise de sofa.
  • Solution draconienne : la transformation du garage en pièce habitable, peu importe laquelle. Ici, il faut faire appel à un entrepreneur spécialisé. Et n’oubliez pas de prendre connaissance des règlements municipaux.
  • Autre solution draconienne: adopter le mode de vie des Quakers. Le mobilier est réduit à son strict minimum. Une fois le repas terminé, les chaises sont accrochées au mur.

Si vous ne bricolez pas du tout, adressez-vous à une école d’ébénisterie. La plupart des travaux reliés au rangement demande peu d’expérience et les étudiants seront fort contents de se faire la main. Sinon, il y a les sites web.

Je ne vous donne pas de liste d’ouvrages à consulter sur le rangement, ils sont trop nombreux. Librairies et bibliothèques publiques en regorgent. Un conseil par contre : ayez un faible pour les livres tout récents. Ils vous montrent comment adopter un comportement écoresponsable.

Photos: iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone