Rendre la terrasse conviviale

Source : iStockPhoto

Avec la multiplication des accessoires et meubles de jardin, l’aménagement de votre terrasse est devenu un art comme celui de la décoration intérieure. Nous avons pensé partager avec vous les pièges à éviter pour que votre investissement ne vous fasse pas grincer des dents.

Premier point trop souvent négligé malheureusement: éloigner le barbecue de la table à manger et des entrées de la maison. Il est devenu normal de voir les gens fumer à l’extérieur des maisons pour éviter les effets toxiques de la fumée à l’intérieur, alors pourquoi subir la fumée du barbecue une fois à l’extérieur? Notre vin à l’arôme subtil n’aura plus le même goût tout à coup! Et comment être attentif aux propos de notre interlocuteur si l’on baigne dans un nuage de fumée?

Deuxième point: éviter les tissus de couleurs pâles et lisses car ils ont le désavantage d’accentuer les taches. Même s’ils sont beaux, même s’ils sont «in».

Troisième point: se donner de l’espace pour circuler. Vous riez? Plusieurs m’ont avoué être tombés en amour avec un mobilier de jardin en « L » ou en « U » accompagné d’un pouf carré. Mauvaise surprise: ils éprouvent de la difficulté à circuler entre l’ensemble de six chaises confortables mais imposantes, la table difficile à déplacer et le beau canapé.

Sans oublier qu’à partir du moment où les neurones ne fonctionnent plus très bien après quelques coupes de vin, les gens se mettent à marcher sur le pouf pour accéder à leur siège. C’est plus rapide. Ils ne veulent pas – ou ne peuvent pas – déranger leurs amis déjà bien installés, les pieds allongés.

Quatrième point: pour éviter le poteau du parasol – ouvert ou fermé – qui nous cache de notre voisin de table assis devant nous, investissez dans un abri carré ou rectangulaire du genre gazebo. Des colonnes en pierres naturelles ou en fausses pierres solidifieront les poteaux et donneront un look raffiné à votre abri.

Autre option: un arbre ou des plantes grimpantes peuvent très bien vous abriter du soleil ou d’un regard non désiré. De plus, l’air circule mieux que sous une toile, un plexiglass ou un verre trempé. Toutefois, ces végétaux ne vous protègeront pas des moustiques.

Cinquième point: maximiser l’espace. Le coffre de rangement des jouets et/ou des coussins peut très bien servir de banc de lecture ou de table.

Sixième point: éviter les fauteuils à ras le sol. À moins que cela ne fasse partie de vos habitudes culturelles de vous asseoir ainsi. Sinon, parents et grands-parents pourront peut-être s’asseoir les jambes allongées, mais la levée du corps risque d’être périlleuse pour les objets environnants.

Septième point: s’assurer d’une vue agréable. Rien de plus déplaisant que de regarder un mur nu, un contenant à déchet ou une clôture inesthétique pendant tout un repas.  Ajoutez des pots contenant un arbre, des fleurs, de fines herbes, etc. Ou installez une décoration qui vous apaisera ou vous fera sourire.

N’oubliez pas que, tout comme à l’intérieur, les couleurs des différents éléments gagneront à s’harmoniser les unes aux autres.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone