Rendez-vous international à Montréal

CCPaternité Wikipedia GJM

Si Montréal est loin de figurer dans le palmarès des villes les plus célèbres du monde  -des Américains ignorent même son existence-  elle n’échappe pas aux communautés artistiques.

La plupart des grands créateurs de la planète connaissent Montréal. Pourquoi? Parce que Montréal est vue depuis plusieurs années comme un lieu de création international.

Du côté populaire, les Robert Charlebois, Céline Dion, Robert Lepage, Guy Laliberté et son Cirque du soleil, Denys Arcand et son film Les invasions barbares (Oscar du meilleur film étranger) et bien d’autres ont mis Montréal et le Québec tout entier sur le radar international.

Puis, Montréal est devenue l’une des capitales mondiales du multimédia, du jeu vidéo et de l’art avant-gardiste. Ce n’est pas pour rien que la Ville axe ses campagnes de marketing sur la puissance de ses créateurs.

Le domaine de l’immobilier n’est pas en reste. Qu’ont-elles en commun les villes de Berlin (Allemagne), Séoul (Corée du Sud), Buenos Aires (Argentine), Graz (Autriche), Shanghai (Chine), Nagoya (Japon), Kobé (Japon), St-Étienne (France), Shenzhen (Chine) et Pékin (Chine)?

Elles font toutes partie du réseau des villes créatives en matière de design, établi par l’UNESCO en 2004.

Dès 2006, Montréal était retenue par la filiale de l’ONU comme ville internationale du design. Par conséquent, les créateurs de la métropole culturelle québécoise peuvent échanger avec ceux des autres villes du réseau.

Pour vous donner une petite idée de l’ampleur de ce réseau, la ville de Berlin est reconnue comme  la ville la plus avant-gardiste de l’Europe en matière d’architecture et de design, selon les témoignages de plusieurs voyageurs croisés lors de nos déplacements. Voir Montréal figurer aux côtés de Berlin est plutôt flatteur.

« Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes. Le concept des villes créatives est basé sur l’idée que la culture peut jouer un rôle important dans le renouvellement urbain. Les gouvernements prennent de plus en plus en compte la créativité lorsqu’il s’agit de développer de nouvelles stratégies économiques», explique UNESCO.
Tout ça pour vous dire que Montréal sera l’hôte, en 2017, du congrès mondial de la Fédération internationale pour l’habitation, l’urbanisme et l’aménagement des territoires. L’organisme regroupe des urbanistes et des architectes de plus de 60 pays. Quelque 1 000 délégués du monde entier se réuniront à Montréal.

Le congrès se tiendra dans le cadre d’un Sommet international du design mis sur pied par Mission Design de Montréal. La même année auront lieu les célébrations entourant le 50e anniversaire d’Expo 67.

Montréal deviendra donc en 2017 un immense accélérateur d’idées en matière de design international. Bien hâte de voir les immeubles et les aménagements urbains qui émergeront dans les années suivantes.

(avec l’aide de Mission Design)

Photo GJM Wikipedia CCPaternité

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone