Pour un hiver plus éclairé

iStockphoto
iStockphoto

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais je suis bien contente que la période des fêtes soit terminée. J’ai bien apprécié les rencontres, la bonne nourriture et l’esprit festif qui a régné sur ces quelques jours, mais j’ai envie de reprendre mon rythme normal.

Toutefois, hier soir, en me disant que j’allais défaire mon arbre de Noël d’ici quelques jours, j’ai eu un petit pincement au cœur. En fait, c’est la luminosité que me procure le sapin illuminé qui va me manquer. J’apprécie sa lumière à la fois douce et brillante. En plus, étant diffusée sur toute la surface de l’arbre, elle procure un éclairage plus présent dans la pièce. Avec nos courtes journées d’hiver, c’est un avantage indéniable.

J’ai déjà entendu une chanteuse populaire raconter qu’elle conservait son sapin de Noël jusqu’à la mi-janvier environ, pour ensuite enlever les décorations de Noël et les remplacer par des cœurs et des cupidons. Je ne sais pas si, par la suite, son arbre de St-Valentin se transformait en arbre de Pâques, mais disons que je ne veux pas aller jusque-là.

Je me rappelle que j’ai déjà eu une lampe sur pied dont l’abat-jour était un long tube de tissu de couleur écru. À l’époque, plusieurs de ces modèles étaient en papier de riz. La lumière qui en émanait était elle aussi douce mais bien présente, sur toute la longueur. Finalement, je n’aurais peut-être pas dû la donner à ma fille lorsqu’elle est partie en appartement. Bon, elle fait le bonheur de quelqu’un d’autre, c’est déjà ça.

Dernièrement, en me promenant dans la section luminaires d’un grand magasin, j’ai découvert de jolies lampes sur pied de forme inusitée. L’une d’entre elles d’ailleurs avait l’allure d’un arbre blanc. Un long tronc qui se terminait par une grande boule où de nombreuses lumières donnaient l’illusion de feuilles scintillantes. Vraiment hors de l’ordinaire, tant par l’apparence que par la luminosité fournie.

Mon amie Louise, elle, laisse une guirlande de lumières blanches installée en permanence dans son salon, dans un coin, près de la bibliothèque et de la grande plante. Ça aussi, ça a son charme. C’est selon les goûts.

Mais j’aime bien aussi l’éclairage fourni par une multitude de chandelles de différentes tailles, réunies pour un effet maximum. C’est chaleureux, c’est peu cher et il est surprenant de constater l’ampleur de la luminosité qui peut s’en dégager. Vous pouvez aussi en disposer  sur un trépied ou un support conçu à cet effet. À deux ou trois niveaux de hauteur, c’est vraiment intéressant. Vous installez le tout sur une table basse et il ne vous reste qu’à en profiter. Ce ne sont pas les possibilités qui manquent.

Source photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone