Quel sera le style de votre jardin?

Styles Jardin Cour ISTOCKPHOTO art-de-vivre
Source: iStockphoto

D’après Pierre Nessmann, paysagiste qui conçoit et réalise des jardins avec terrasses depuis 20 ans, il existe au moins cinq styles, tous expliqués dans son livre: Le jardin un espace à vivre.

Avant tout, voici un mot de l’éditeur pour nous mettre dans l’ambiance: «Le jardin est aujourd’hui envisagé comme une véritable pièce à vivre, un salon plein air, avec son style, son confort, sa décoration propres.»

Voilà, le ton est donné. Passons aux styles énumérés par Nessmann. Peut-être cela vous guidera-t-il dans la confection de votre propre jardin. C’est la saison, non?

CONTEMPORAIN: arbres et arbustes souvent sculptés, volumes parfaitement géométriques, lignes épurées, couleurs opposées, des concepts minéraux,  utilisation de meubles un brin futuristes, le style contemporain se distingue par son côté avant-gardiste. Souvent, il prolonge l’architecture du bâtiment. Pour vos végétaux, quel mode de plantation adopterez-vous? En damier, en miroir, en alignement? Il faut respecter le mode géométrique du style si vous affichez contemporain.

NATUREL: végétal à presque 100%, un tantinet anarchique, «full» naturel pourrait-on dire, ce style se soucie de la préservation du patrimoine végétal et évoque à coup sûr la campagne. Des fleurs et des plantes, des plantes et des fleurs. Le recyclage et la récupération font partie des habitudes.

ZEN: courbes douces au détriment des angles, allée sinueuse pour ralentir le pas et favoriser le repli sur soi, disparition presque systématique de toute trace humaine, le style est d’inspiration bouddhique. Comme l’esprit Feng shui, il laisse toute la place à la circulation de l’énergie. Exemple: il est préférable que l’entrée du jardin soit située au sud-est.

URBAIN: création de perspectives, mise en relief,  jardin à multiniveaux, ce style se révèle le plus difficile d’entre tous car il doit composer avec le manque d’espace, la pollution, l’absence de soleil.  Vous l’aurez deviné: nous sommes au cœur de la ville. Couloirs, patios, cours aident à garder le jardin vivant.

LUDIQUE (ou des loisirs): ici, la végétation devient très secondaire. Des massifs ici et là tout au plus. Le jardin est considéré comme une pièce supplémentaire à la maison, de façon plus étroite que les autres styles. D’où la présence de mobilier et d’équipements de loisirs et de détente. Le jardin idéal pour toute la famille, donc petits et grands.  L’entretien est réduit au minimum.

L’auteur livre quantité d’information sur chacun de ces styles. Plans de construction, matériaux à utiliser, accessoires, plantes et autres végétaux à privilégier.

La lecture vous tente? Le jardin un espace à vivre, signé Pierre Nessmann avec de superbes photos de Brigitte et Philippe Perdereau qui ont parcouru l’Europe pour photographier les œuvres des grands paysagistes. Vous pouvez toujours l’emprunter à la bibliothèque la plus proche.

C’est aux Éditions de La Martinière, Paris, 287 pages.

Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone