Québec tient bon, St-Jean-sur-Richelieu rebondit

En décembre, la construction résidentielle a bondi au Québec dans les centres de 10 000 habitants et plus: 3 696 habitations mises en chantier comparativement à 2747 en décembre 2008.

La construction de maisons individuelles a augmenté de 46 % et celles d’habitations collectives de 30 % (condos et logements locatifs).

Dans les grandes régions de 100 000 habitants et plus, au niveau des constructions individuelles, Trois-Rivières a plus que doublé en termes de mises en chantier. Ailleurs, l’augmentation en pourcentage est de 75% à Saguenay, 54% à Montréal, 39% à Québec, 36% à Gatineau et 2% à Sherbrooke.   

Au niveau des habitations collectives, Québec a connu une hausse de 67% et Montréal 61%. Suivent loin derrière Trois-Rivières 28%, Sherbrooke 7%, Saguenay -50% et Gatineau -53%. 

Globalement (habitations individuelles et collectives), Québec et Montréal affichent la meilleure performance avec une hausse de 59%, suivie de Trois-Rivières 46%, Sherbrooke 5%, Gatineau et Saguenay -28%.       

Dans les villes de 50 000 à 100 00 habitants, au niveau des constructions individuelles, Saint-Hyacinthe a triplé (de deux à six mises en chantier) tandis que Drummondville connaissait un boom de 61%, Granby 42%,                            Saint-Jean-sur-Richelieu 32%. Shawinigan glissait dans le gouffre avec -54%. 

Au niveau des habitations collectives, St-Jean-sur-Richelieu a écrasé toutes les autres régions en multipliant les mises en chantier par quinze. Ailleurs, ce fut un solde négatif: Drummondville -56%, Granby et Saint-Hyacinthe -65%, Shawinigan -100% (aucune mise en chantier).  

Globalement, Saint-Jean-sur-Richelieu est la seule région à se retrouver avec un solde positif en triplant ses mises en chantier. Ailleurs, c’est -30% à Drummondville, -33% à Granby, -59% à Saint-Hyacinthe et -73% à Shawinigan.

Dans les petites villes, soit de 10 000 à 50 000 habitants, où les mises en chantier sont calculées par tranche de trois mois, les îles de la Madeleine terminent en tête avec une augmentation globale de 57%. Suivent Matane 48%, Prévost 45%, Rouyn-Noranda 39%, Thetford-Mines 25%, Cowansville 20%, Baie-Comeau 17%, Sorel-Tracy  et Sainte-Sophie 6% et Rawdon 2%.

Partout ailleurs, c’est négatif.

(Source : Relevé mensuel de la Société canadienne d’hypothèque et de logement)

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone