Quand l’achat d’une maison tourne au cauchemar

À combien peut monter la facture si la maison que vous vouspréparez à acheter renferme un tas de vices cachés? Et s’ils sont trop nombreuxces vices, voire dangereux, trouverez-vous un assureur prêt à se lancer dans l’aventure?Pas sûr.

 «Une maison ne sevend pas avec une garantie de remboursement. C’est pourquoi il est si importantd’être conscient des problèmes potentiels avant d’acheter une propriété,explique Henry Blumenthal, vice-président et chef de la souscription, TDAssurance. Les nouveaux acheteurs doivent savoir ce qu’ils achètent ets’assurer qu’ils pourront entretenir et protéger leur actif le plus précieux,car leur responsabilité financière commence dès l’instant où la pancarte Venduest mise devant la maison. »

Toronto Dominion Assurance vous recommande fortement defaire examiner la maison par un inspecteur d’habitations professionnel. Ilpassera au peigne fin toit, murs extérieurs, dispositif électrique, système dechauffage, climatisation et plomberie.

Ensuite, l’inspecteur passe le rapport à l’assureur quipointe du doigt les « découvertes » susceptibles de faire grimper laprime ou, pire, de faire de vous un propriétaire aspirant non assurable ou, sivous préférez, « non désiré ».  

Le dégât d’eaux est le bobo le plus fréquent. Et lafréquence augmente!  « Il y a cinqans, les dommages causés par l’eau représentaient le quart des indemnitésversées par TD Assurance; aujourd’hui, ils peuvent représenter jusqu’à lamoitié des demandes d’indemnisation. En moyenne, il en coûte plus de 7 500 $aux titulaires de police pour les travaux de réparation effectués à la suite detels dommages. » explique Toronto Dominion Assureur.

C’est là que l’inspecteur en bâtiment devient utile. Ilexamine l’état des gouttières et des tuyaux de descente, la vanne secondairedans le sous-sol,  les fondations et letoit.

« Lorsque le toit a 20 ans, la seule garantie que vousavez est qu’un jour ou l’autre, il y aura des fuites, ajoute M. Blumenthal. Laperspective unique et l’expérience d’un assureur peuvent vous aider à prendreune décision d’achat. Si l’assureur n’est pas satisfait par l’un des élémentsdu rapport de l’inspecteur, vous devez l’examiner plus attentivement avantd’acheter la propriété. »

Une chaudière à mazout mal entretenue et des travaux exécutéspar un rénovateur du dimanche sont d’autres sources de problèmes. Pour desannées à venir peut-être. Et la facture monte, monte, monte!

Bien sûr, si le rapport de l’inspecteur vous fait grimacer,libre à vous de forcer le propriétaire vendeur à baisser son prix, vu le coûtdes réparations à effectuer.    

La Société canadienne d’hypothèques et de logement établitle coût de l’inspection d’une maison dans les 500 $, indique Toronto DominionAssurance.  Pour en savoirplus :  www.tdassurance.com

Pour des extraits vidéo: http://cnw.pathfireondemand.com/viewpackage.action?packageid=339

   

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone