Quand je serai grand, je voudrais être…

Source : iStockPhoto

Magicien ! Comme la personne qui fait pousser des légumes, des fruits, des fleurs, des herbes. C’est magique de les voir prendre forme. C’est l’excitation de la découverte. Et elle a le mérite d’apprendre aux enfants les vertus de la patience, de la persévérance et du respect de la nature. C’est un projet commun qui profitera à toute la famille !

Aussi, quel bonheur pour un enfant de pouvoir se salir de la tête aux pieds sans se faire gronder! Surtout si les parents ont prévu une tenue vestimentaire appropriée.

Vous manquez d’espace ? Il suffit de quelques pots sur votre balcon, un lot dans un jardin communautaire ou un petit espace de terre pour vous lancer dans cette aventure toute naturelle.

Soyez l’artisan de votre propre excitation en éveillant la curiosité de vos enfants. Vous n’avez qu’à solliciter leurs sens; le toucher, l’odorat, la vue, le goût.

Expliquez à vos enfants la vie dans le jardin, les besoins des plants comme le soleil, l’eau, la terre et les bestioles qui jouent aussi un rôle important.

Apprenez à vos enfants les variétés des plants, leurs noms, comment les reconnaître.

Il serait préférable de munir vos enfants des meilleurs outils pour plus de sécurité et de leur enseigner l’art d’effectuer les gestes correctement. Exemple : comment se baisser sans se faire mal au dos en pliant les genoux.

Si vous ne voulez pas semer des graines, choisissez des jeunes plants avec eux, quitte à leur laisser le choix tout en les guidant.

Réservez-leur un petit coin bien à eux qui deviendra leur jardin secret. C’est le temps de les responsabiliser en leur expliquant les conséquences d’un oubli, comme celui de ne pas arroser les plants par exemple.

Fabriquez les écriteaux de vos plants avec eux, dessinez le produit fini avec le nom de celui-ci et, si possible, prenez soin de plastifier le tout.

Pour les plus grands, pourquoi pas un jardin « interdit » aux adultes ?

À l’heure du repas, vos enfants seront enchantés de déguster une assiette composée de leurs propres légumes. Gageons qu’ils se montreront moins exigeants devant les plats qu’on leur servira à l’avenir.

Des légumes sont plus faciles que d’autres à cultiver pour les enfants: tomates, tomates cerise, radis, laitue, concombres, carottes, petites fèves, courges.
 Pour les fruits, faire attention. Ce sont souvent des plants envahissants. Il serait préférable de leur réserver un coin à l’écart : framboise, fraise, bleuet, rhubarbe.

Savez-vous qu’il est possible de faire pousser des cacahuètes à la maison ? L’info se trouve sur le site maison.com

Et il y a les fleurs printanières colorées : tulipes, jonquilles, narcisses. Que dire des plantes comestibles comme les tournesols, les capucines. Attention à ces dernières car elles attirent les pucerons avec leur suc. Soyez vigilant face aux plantes toxiques de même qu’aux insectes qu’elles attirent comme les guêpes. Informez-vous auprès d’un spécialiste dans un centre d’horticulture.

Source : le site Bleu.chlorophylle.free.fr

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone