iStock

Une propriété loin du bruit

Il y a un critère dont il faut tenir compte désormais lorsque viendra le moment de dénicher une propriété : le bruit. Jusqu’ici, la plupart des gens le fuyaient car ils le trouvaient désagréable, voire insupportable. Maintenant c’est une question de santé.

À mesure que les recherches avancent dans le domaine de la science, on s’aperçoit que le bruit affecte davantage notre santé qu’on ne le croyait. D’ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le reconnaît. Le bruit peut se révéler dangereux. On parle d’une longue exposition au bruit, évidemment. Exemple : la circulation routière.

Dans un article signé Normand Provencher dans le quotidien Le Soleil, des spécialistes de l’Institut national de santé publique du Québec se prononcent. Nous apprenons par exemple que «les adultes exposés de façon chronique au bruit routier ont un risque plus élevé de développer de l’hypertension artérielle. En outre, les risques de subir un infarctus du myocarde sont 8% plus importants pour chaque hausse de 10 décibels.»

Autre conséquence: selon l’article de M. Provencher, «une étude menée en Angleterre a démontré des retards de lecture d’un à deux mois chez les écoliers dont l’établissement est situé dans une zone où le bruit est important.»

Les maladies provoquées par une exposition excessive au bruit coûteraient des millions chaque année au système de santé québécois. Sans compter qu’une exposition excessive au bruit peut provoquer de l’insomnie.

Bref, on apprend un tas de choses dans cet article. C’est à lire. Comme le billet Du bruit, jour et nuit de Via Capitale.

Au fait, nous avons deux colles pour vous. Le bruit des vagues sur la plage, c’est agréable à entendre. Mais, en supposant que vous vivez à proximité des vagues, comme vous le seriez au bord d’une autoroute, seriez-vous capable de tenir le coup si vous étiez exposé au bruit des vagues plusieurs heures consécutives par jour? Pendant plusieurs années? Même chose pour le vent. Un vent puissant qui secoue les feuillages des arbres et chasse l’humidité dans l’air durant la saison estivale est agréable à écouter. Mais le supporteriez-vous plusieurs heures par jour, pendant des années?

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone