À propos des entrepreneurs sur le Web

C’est tentant de faire appel à une agence pour qu’elle vous déniche un entrepreneur ayant les compétences pour effectuer vos travaux de rénovation. On trouve l’agence sur le Web, on s’engage et on se croise les doigts en espérant avoir fait la bonne affaire jusqu’au jour où l’entrepreneur se pointe le bout du nez.

Dans son édition de mai, le magazine Protégez-vous a passé au crible les cinq plus importants sites de soumission du Web: ClicSoumission, GoSoumissions, Réno-Assistance, SmartReno et SoumissionRenovation.ca.

iStock
iStock

«Nos experts leur ont d’abord soumis un questionnaire détaillé pour connaître leurs normes internes et leur fonctionnement. Puis, nous avons joué les clients-mystères en soumettant le même projet de rénovation à tous les sites, question d’évaluer l’expérience client et de vérifier s’ils respectent leurs prétentions», lit-on dans le communiqué de presse.

L’agence qui a fini première en termes de professionnalisme coiffe très facilement ses concurrentes grâce à la quantité et à la qualité des services offerts, à la politique de vérification de la compétence des entrepreneurs, au suivi offert pendant le chantier et à l’aide disponible si des pépins surviennent pendant les travaux, notamment l’assignation d’un conseiller qui reste en contact avec le client jusqu’à la fin.

Les experts de Protégez-vous ajoutent que, pour la plupart des sites de soumissions Web, le client ne doit pas compter sur l’agence pour s’occuper du dossier du début jusqu’à la fin. Il doit effectuer lui-même une bonne partie des démarches. Désillusion.
Ils signalent aussi «qu’aucun entrepreneur sérieux ne vous fournirait un devis avant d’avoir vu votre maison et discuté des matériaux.» Une remarque qui prend la forme d’une mise en garde et qui fait sourire.

Vous lirez aussi les résultats d’un sondage réalisé auprès de plus de 700 Québécois ayant effectué des travaux de réno au cours de la dernière année. La plupart des sites de soumissions Web ont été durement écorchés. La protection en cas de litige entre autres laisse à désirer.

Le magazine est disponible en kiosques ou en ligne.

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page