Promenade au bord de la mer ou randonnée en montagne

L’été progresse et vous n’avez toujours pas trouvé un chalet pour vos vacances. Ou ceux que vous avez trouvés vous conviennent peu ou pas du tout. Pourtant, elles s’en viennent les vacances! Même si la température n’est pas de notre bord cette année, vous vous croisez les doigts en espérant que le mois d’août ramène la chaleur de ce côté-ci. Parce que, comme beaucoup d’autres, vous avez remarqué que l’été commence désormais début août pour se terminer début octobre. Léger décalage qui persiste à travers les années. Donc fini les vacances en juillet! Vive le mois d’août!

Pour revenir au chalet, avez-vous songé à la SEPAQ? La Société d’établissements de plein air du Québec dispose d’une quantité de chalets éparpillés dans les 22 parcs nationaux de la province. D’ailleurs, plusieurs de ces chalets ont été rénovés ou presque reconstruits ces dernières années.

On entend par chalet un bâtiment que vous habiterez seul car le réseau de la  SEPAQ offre également des auberges (chambres avec salles de bains complètes ou à l’étage et service de restauration) ainsi que des pavillons (chalets ou des chambres avec salles de bains complètes ou à l’étage et service de restauration).

Le chalet de la SEPAQ se compose de pièces fermées : chambres, cuisine complète (poêle, réfrigérateur, vaisselle, chaudrons), salle de bains (bain ou douche) avec eau chaude, un système d’éclairage (électricité ou gaz) et un système de chauffage (on ne sait jamais avec l’été qu’on a!).

Pour les accessoires comme la literie, le téléviseur ou le micro-ondes, vaut mieux s’informer car on ne les retrouve pas dans tous les chalets. Encore moins les serviettes de bain, le savon, les linges à vaisselle, etc.

Inutile de dire qu’on apporte sa nourriture mais utile d’apprendre qu’il faut apporter son eau potable à moins de faire bouillir l’eau au chalet. Encore là, faut s’informer avant de réserver.

Un coup parti, informez-vous de la distance à parcourir entre le bureau d’accueil et le chalet, entre l’épicerie la plus proche et le chalet, entre la station d’essence la plus proche et le chalet. Et souvenez-vous que la plupart des routes sont en gravier.

Pour les plus curieux d’entre vous, la SEPAQ offre la chance de séjourner dans une yourte, une espèce de tente ronde dotée de plusieurs fenêtres et posée sur un plancher de bois franc. On parle d’une seule pièce, grande et éclairée, renfermant tout le nécessaire pour faire les repas. Les toilettes sèches sont à proximité.

Les esprits aventuriers, eux, choisissent les refuges et le camping car ils se sentent plus près de la nature.        

Internet vous permet de faire une visite virtuelle de tous ces types d’hébergement : cartes, fiches et photos. À noter que la SEPAQ fait maintenant partie de la grande famille de Facebook et de celle de Flickr. 

Mais avant de choisir le chalet, vous devez décider dans quel environnement vous voulez passer vos vacances. Au bord de la mer ou entouré de montagnes? Et quelles sont les activités que vous voulez exercer?  Kayak, pêche, randonnée pédestre dans les hauteurs? En fait, quel parc choisirez-vous? Mont-Tremblant ou mont Mégantic? Saguenay St-Laurent ou Gaspésie? Il y en a 22!

En passant, n’oubliez pas votre imperméable! Oui je sais, il est censé faire beau en août et en septembre. Mais juste au cas où….

Info et réservation : 1 800 665-6527 ou www.ParcQuebec.com ou www.SEPAQ.com  

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone