iStock

Prêt hypothécaire à taux fixe ou prêt hypothécaire à taux variable : quelle option vous convient?

L’achat d’une maison est probablement l’achat le plus important que vous ferez.

Mais avant de faire vos boîtes et d’emménager, vous devrez d’abord obtenir un prêt hypothécaire. Il s’agit souvent d’un engagement à long terme. Le Canadien moyen s’attend à avoir remboursé son prêt hypothécaire à 59 ans1; il est donc important de faire vos recherches et de choisir l’option qui vous convient le mieux.

Essentiellement, lorsqu’il est question du taux d’intérêt que vous devrez payer pour votre prêt hypothécaire, vous avez deux options : un taux fixe ou un taux variable. Laquelle choisir? Eh bien, cela dépend de votre tolérance au risque.

Les prêts hypothécaires à taux fixe sont prévisibles.

Dans le cas d’un prêt hypothécaire à taux fixe, le taux hypothécaire et les versements mensuels (ou autres, selon la fréquence de versement que vous choisissez) restent constants pendant la durée du prêt hypothécaire.

BMO
BMO

Ainsi, vous connaîtrez le montant exact du capital (le montant emprunté initialement) et des intérêts (le montant payé sur la somme empruntée) que vous paierez sur chaque versement hypothécaire prévu tout au long de la durée choisie.

Le hic? Vous ne pourrez pas profiter d’un taux d’intérêt moins élevé — et affecter une plus grande partie de vos versements au remboursement du capital — si les taux d’intérêt baissent pendant la durée de votre prêt hypothécaire.

Les avantages d’un prêt hypothécaire à taux fixe :

  • Vous « l’établissez et l’oubliez ».
  • Votre taux hypothécaire n’est pas touché par les fluctuations du taux préférentiel de la banque.
  • Un tel prêt est plus facile à budgéter et plus prévisible.

Les inconvénients :

  • Vous risquez de payer une prime pour la stabilité qu’offre un tel prêt.
  • Vous ne pourrez pas profiter des potentielles baisses de taux d’intérêt.

Conseil : Les taux d’intérêt peuvent varier considérablement en fonction de la durée que vous choisissez. Par exemple, le taux d’intérêt d’un prêt hypothécaire à taux fixe de 10 ans pourrait être presque deux fois plus élevé que celui d’un prêt hypothécaire à taux fixe de 3 ans.

Les prêts hypothécaires à taux variable fluctuent.

Dans le cas d’un prêt hypothécaire à taux variable, le taux hypothécaire varie selon le taux préférentiel de la banque. Vos versements prévus ne changent pas, mais le montant affecté au remboursement du capital varie.

Les acheteurs prudents choisissent souvent un taux fixe, car ils peuvent plus facilement établir leur budget pour la durée du prêt hypothécaire et éviter les mauvaises surprises. Les taux variables sont plus imprévisibles, mais peuvent vous faire économiser si vous êtes prêt à affronter un peu de risque et d’incertitude.

Les avantages d’un prêt hypothécaire à taux variable :

  • Vous « l’établissez et voyez ce qui va se passer ».
  • Son coût sera moindre si les taux d’intérêt baissent.
  • Il est possible de passer à un taux fixe plus avantageux par la suite.

Les inconvénients :

  • Son coût sera plus élevé si les taux augmentent.
  • Il pourrait accroître votre incertitude financière.

Conseil : Si vous êtes du genre à toujours acheter des garanties prolongées, un prêt hypothécaire à taux variable n’est probablement pas pour vous.

Quelle est la tendance au Canada?

Les prêts hypothécaires à taux fixe sont plus répandus, mais on constate une légère hausse du nombre de prêts hypothécaires à taux variable en 2016. Le tableau ci-dessous, tiré du rapport de BMO sur la psychologie des chercheurs d’une maison, vous donne une idée de l’évolution de la tendance ces deux dernières années.

BMO
BMO

Remarque : Le pourcentage de prêts hypothécaires à taux variable en 2016 est un peu plus élevé dans les marchés plus coûteux. Par exemple, 29 % des propriétaires-occupants de Toronto et 37 % des propriétaires-occupants de Vancouver indiquent avoir choisi un prêt hypothécaire à taux variable.

Choix du prêt hypothécaire qui vous convient

Quelle est votre tolérance au risque? Dans le cas d’un prêt hypothécaire à taux fixe, c’est le prêteur qui assume le risque, mais dans le cas d’un prêt hypothécaire à taux variable, c’est vous. Bien que le taux d’intérêt d’un prêt à taux fixe puisse être plus élevé, il restera constant pendant toute la durée du prêt et vous pourrez établir votre budget en conséquence.

Que pensez-vous du marché actuel? L’écart entre les taux fixes et les taux variables s’est considérablement rétréci au cours des dernières années, ce qui rend les prêts à taux fixe plus intéressants. Les taux d’intérêt sont à des creux historiques et, même si les opinions diffèrent, peu de gens croient que les taux ne vont pas grimper à nouveau au fil du temps; la question est de savoir quand ils vont remonter.

Conseil : Il est très difficile de prévoir les taux d’intérêt. Opter d’abord pour un taux variable afin d’économiser à court terme — en espérant choisir un taux fixe au moment opportun — n’est pas chose simple.

Qu’adviendra-t-il si les taux d’intérêt montent? Peu importe l’option que vous choisissez, il est primordial que vous évaluiez l’incidence d’une hausse des taux d’intérêt sur le coût de votre prêt hypothécaire; voyez cela comme une simulation de crise. Par exemple, si les taux d’intérêt augmentent de 2 %, serez-vous toujours en mesure d’effectuer vos versements mensuels? Vous devriez parer aux imprévus. Pour ce faire, vous pouvez vous constituer un fonds d’urgence.

Selon nos recherches1, ce n’est pas tout le monde qui se prépare à une hausse des taux d’intérêt. En effet, 45 % des acheteurs n’y ont tout simplement pas pensé, tandis que 27 % ne croyaient pas que c’était nécessaire. Vous pouvez faire mieux en vous préparant à divers scénarios.

La prochaine étape
Les spécialistes – Prêts hypothécaires de BMO sont là pour vous aider à prendre une décision sensée en fonction de vos besoins et de votre style de vie.

1 Rapport de BMO sur la psychologie des chercheurs d’une maison, mars 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page