Pour un gazon tout vert au printemps

 

 

Vous voulez que votre gazon soit d’un beau vert dès les premiers jours du printemps? C’est maintenant qu’il faut y penser, avant que l’automne n’arrive!

La fin de l’été est le moment propice pour donner un lifting à votre pelouse. Vous devez repérer tous les endroits endommagés, y arracher les mauvaises herbes et briser les mottes afin de rendre la terre souple. Si celle-ci se montre figée dans un bloc, elle réclame peut-être une dose d’engrais naturel (terreau) conçu exprès pour l’entretien de pelouse.   

Ensuite, vous passez à l’étape de la regénération, soit en semant, soit en ayant recours au gazon vendu en plaques. Si vous optez pour les plaques, gardez en tête que le niveau du sol doit être inférieur de près de 2 centimètres à celui du gazon afin que toute la surface soit d’une hauteur égale. Puis, on découpe l’espace endommagé en fonction de la grandeur de la plaque.     

Pour le semis, il est conseillé de couvrir les semences répandues sur le sol d’une légère couche d’engrais et d’appuyer sur la surface pour aider les semences à se marier au sol.  

Pour finir le tout en beauté, vous devez garder le semis et le gazon en plaques humides pendant deux semaines.

Vient la question : à quand la première tonte après la réparation du gazon endommagé?  La réponse : lorsque le gazon est haut de 10 cm dans le cas des semences et de 6 à 7 jours en ce qui concerne le gazon en plaques.      

Aérer votre pelouse et fouetter l’action microbienne du sol sont deux autres techniques capables de vous assurer une belle surface verte et en santé après la fonte des neiges le printemps prochain.

Pour en savoir davantage concernant ces deux techniques, la pose des plaques de gazon et la fertilisation durant l’automne, on consulte les spécialistes de la Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec. En passant, la FIHOQ recommande de laisser l’herbe à une hauteur de 5 centimètres après la dernière tonte de l’année afin de prévenir les maladies et les ravages des mulots au printemps.  

 (www.fihoq.qc.ca/html/implantation_et_entretien_d_un.html) ou le site

(www.pelousedurable.com).

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone