Pour garder un budget équilibré

Source: iStockphoto LP

Voilà près de trois ans qu’observateurs et analystes le répètent : « Attention, les taux d’intérêt vont se mettent à grimper! » Et ils ne montent toujours pas. À force d’entendre le loup hurler, on ne l’écoute plus. C’est justement là que réside le danger. Un beau matin, les taux vont amorcer leur remontée et, pour plusieurs d’entre nous, il sera trop tard.

C’est le message que nous lance L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC).

«Les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s’attendre à ce qu’ils augmentent à un moment donné. Les Canadiens doivent examiner leurs dettes et savoir à combien elles se chiffrent, en particulier au titre de leurs prêts hypothécaires, marges de crédit hypothécaires, marges de crédit personnelles et prêts personnels à taux variable, déclare la commissaire de l’ACFC, Ursula Menke. En faisant le bilan de leurs dettes, les consommateurs peuvent examiner de plus près le fardeau de la dette qu’ils assument actuellement et s’interroger sur leur capacité à continuer de le supporter si leurs paiements augmentent. »

L’agence recommande aux propriétaires de rencontrer leurs prêteurs et de leur demander de combien seraient leurs paiements mensuels si les taux d’intérêt se mettaient à monter. Si les propriétaires peuvent absorber le montant supplémentaire, tant mieux!

Sinon, que diriez-vous de régler le problème immédiatement? Soit en accélérant le remboursement des autres dettes, soit en épargnant davantage. À moins que votre conseiller financier ne détienne une troisième voie.

L’agence fournit un exemple de l’impact que peut avoir une montée des taux d’intérêt sur une hypothèque.

Un couple détient un prêt hypothécaire de 277 658$ à un taux d’intérêt variable de 3,1%. Le paiement mensuel actuel est donc de 1 405$. Si les taux d’intérêt augmentent, voici les répercussions sur le paiement mensuel:

Augmentation de 0,5% du taux d’intérêt :   1 477 $

Augmentation de 1% du taux d’intérêt :     1 550 $

Augmentation de 2% du taux d’intérêt :     1 702 $

Augmentation de 3% du taux d’intérêt :     1 861 $

En dollars, précise l’agence, les paiements hypothécaires du couple pourraient augmenter d’un montant se situant entre 72 $ par mois (soit 864 $ par an) et 456 $ par mois (soit 5 472 $ par an).

N’oubliez pas: votre emprunt hypothécaire ne sera pas le seul à subir les foudres d’une hausse des taux d’intérêt. Vos prêts personnels et vos marges de crédit en subiront aussi les conséquences.

Avant de rencontrer votre prêteur, ou si vous voulez analyser vous-même l’impact d’une majoration des taux d’intérêt  sur votre hypothèque, l’agence vous invite à visiter son site Web: sinformercestpayant.gc.ca pour en savoir davantage.

Vous y trouverez une fiche-conseil appelée Bilan de vos dettes. Allez, exercez-vous!

Source : L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC)

Source photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone