iStockphoto

Un plancher noble et riche

Vu à Trois-Rivières: le plancher de la salle de séjour constitué de tuiles d’ardoise. Et puis après, direz-vous? Attendez que je vous décrive le concept décoratif.

L’ardoise est un matériau doté d’une forte personnalité comparativement au linoléum, à la céramique, au plancher de bois ou de vinyle.  Tout ne se marie pas avec l’ardoise dans une pièce. Encore plus difficile si l’ardoise est très colorée. Le degré de neutralité du matériau est faible. Il faut se montrer imaginatif.

Dans la salle de séjour en question, les tuiles d’ardoise présentent les couleurs caractéristiques: noir, gris neutre, gris bleuté, ocre, terra cotta, parfois des touches d’orange.  Mis à part les plantes et le classique sofa de cuir brun  sur lequel sont jetés de multiples coussins décoratifs, deux petites bibliothèques en bois ouvragé (y compris les pieds) et un fauteuil complètent l’ameublement.

Faux! Il y a aussi dans un coin une petite table composée d’une mosaïque évoquant les couleurs et l’anarchie des formes de l’ardoise du plancher. Les chaises sont en fer forgé avec, en guise de dossier, une petite plaque centrale se mariant avec la mosaïque de la table. Ici, on triche un peu. Un bleu presque ciel perce bien souvent.

Congas. Wikipedia Edwin1971
Exemple de congas. Wikipedia Edwin1971

L’écran HD et les appareils connexes se dressent sur un beau vieux coffre noir. Gros, robuste et clouté. Deux congas et deux djembés  s’éparpillent dans la pièce. Deux d’entre eux affichent des couleurs reflétant celles de l’ardoise du plancher, mais avec une préférence pour l’orange. Les deux autres sont de couleur bois clair.

À la lisière de la salle de séjour on aperçoit un fanal sur le sol et une magnifique horloge d’époque accrochée à une colonne, semblable à celle que l’on retrouvait dans les gares d’autrefois.

Passant presque inaperçu: la tête noire d’un Bouddha tout en pierre sculptée reposant sur le sol. Apercevant la tête, je me suis dit qu’un ou deux rochers de taille acceptable s’intégreraient très bien avec l’ardoise au plancher. Ou du moins des roches de dimension appréciable.

Bref, presque toute la salle de séjour emprunte les couleurs de l’ardoise du plancher. Même le jaune moutarde du mur. Parfois, deux magnifiques chats-léopards viennent s’étirer sur le sofa ou s’amuser dans la structure qui leur est réservée. Leur poil se marie à merveille avec la couleur dominante.

Vous froncez les sourcils. C’est bien beau tout ça, mais ce n’est pas un peu sombre? Dans cette salle de séjour, pas du tout car presque la moitié de la surface murale est vitrée de haut en bas et elle donne sur le fleuve St-Laurent.  De plus, le plafond est blanc.

Il est vrai que ce ne sont pas tous les propriétaires qui bénéficient d’une vue sur le fleuve et de l’apport décoratif, quoique intermittent, de deux chats-léopards.

En apercevant la salle de séjour par contre, je me suis rappelé combien un plancher couvert de tuiles d’ardoise pouvait se faire riche et noble.

Quel look!

Photo ardoise : iStockphoto LP

Photo des congas, Wikipedia Creative commons attribution-share alike Edwin1971

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone