Permettez à vos enfants de mieux respirer

Les maisons d’aujourd’hui sont tellement étanches qu’ellesretiennent l’humidité, les polluants et les substances toxiques à l’intérieurde leurs murs. Des experts scientifiques ont même prouvé que l’augmentation dunombre de maladies des voies respiratoires chez les jeunes enfants s’expliqueen partie par des maisons trop fermées sur l’extérieur. Je vous reviensd’ailleurs la semaine prochaine avec les conclusions de l’étude.

Bref, nos maisons étouffent! Et nos enfants aussi!

C’est le printemps, c’est donc l’heure de décrasser lachaumière. Et puis c’est bien beau le cocooning, mais le cocooning à l’airfrais, c’est encore mieux.

Premier geste : arrangez-vous pour qu’un immensecourant d’air balaie l’intérieur de votre maison de fond en comble, quitte àporter une petite laine durant quelques heures. Laissez les fenêtres ouvertespendant trop longtemps, si possible au petit matin quand l’air est frais. Nevous gênez pas, faites en entrer de l’air!

Pour rendre le nettoyage encore plus efficace, changez lesfiltres de tous les appareils de ventilation, nettoyez doucement les plinthesélectriques, nettoyez ou remplacez le filtre du climatiseur s’il y a lieu etassurez-vous qu’aucun conduit ou prise d’air entre l’intérieur et l’extérieurn’est bouché par des débris.

Pendant que votre maison change l’air de ses poumons,vérifiez s’il y a une infiltration d’eau au sous-sol, surtout si une pluiebattante s’est abattue sur la région les jours précédents. C’est plus facile àrepérer.

Tant qu’à y être, inspectez les fondations pour voir si desfissures ont commencé à apparaître. Si oui, voyez-y!

Montez sur le toit pour vérifier l’état du revêtement etexaminez de près celui des murs extérieurs. Un coup d’œil dans l’entretoitpourrait vous éviter bien des ennuis, surtout s’il y a un surplus d’humidité.  

Assurez-vous que les gouttières et les tuyaux de descente sontpropres (même si vous l’avez fait l’automne dernier) en les empiffrant d’eauavec un boyau d’arrosage jusqu’à les faire vomir! Transformez-les engargouille!

Pendant que l’eau ravagera vos gouttières, vérifiez si ellespropulsent l’eau loin des fondations. Les eaux de pluie doivent toujourss’écouler à quelques pieds des fondations. Examinez l’état des fenêtres, desportes et des coupe-froid.

Faites ramoner la cheminée, changez les piles de l’avertisseurde fumée, remettez le robinet extérieur en fonction et veillez à faire vider lafosse septique.

Rappelez-vous que petit dégât deviendra grand s’il n’est pasdécelé à temps.

Le travail terminé, on referme les fenêtres, on retombe dansses pantoufles et on repart pour une nouvelle année de cocooning, le nez colléaux écrans en attendant de s’adonner au farniente près de la piscine ou dans lespa….sans oublier d’ouvrir les fenêtres le plus souvent possible.  

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone