iStock

De la peinture magique sur vos murs

Plusieurs d’entre vous sont sur le point d’entreprendre des travaux de peinture par les temps qui courent. La première question que vous vous poserez sera celle portant sur le choix de la couleur. Elle sera chaude ou froide? Tout le mur ou en partie? Bref, les questions classiques.

Il existe par contre une pléiade d’effets spéciaux qu’on a tendance à oublier. Récemment, nous en avons abordé quatre dans le billet Différentes manières de peindre : la peinture à l’éponge naturelle, l’effet du relief froissé, le faux marbre et l’effet imitant le faux bois.

En voici d’autres. Ces effets demandent plus de travail, c’est certain, mais à vous de décider si cela vaut la peine.

-L’effet moiré de la soie

Hautement spectaculaire, riche et somptueux. Étonnant de voir tous ces reflets parcourir le mur. L’effet s’obtient en appliquant une couche de glacis sur une peinture de fond avec un tampon à veinage.

iStock_000001276960_Small
iStock

-L’effet masqué

Un simple ruban-cache fait naître rayures et figures géométriques sur vos murs. En poussant plus loin, vous pouvez leur donner une apparence texturée. Et élégante si vous vous rabattez sur des peintures au relief de métal, d’or ou d’argent.

-L’effet damier

Deux couleurs qui rivalisent comme sur un jeu d’échecs. L’utilisation d’une éponge donnera un aspect granuleux ou de frimas, dépendamment de votre habileté.

-L’effet motifs qui accrochent l’oeil

C’est une technique particulière obtenue par des coups de pinceau. Encore là, cela dépend de votre dextérité. Tout une panoplie de motifs peuvent être obtenus si celui ou celle qui manie le pinceau fait preuve de témérité, du moment qu’il s’exerce au préalable.

Énumérer les techniques de tous ces effets pour savoir comment s’y prendre serait trop long. Cela exige beaucoup de précision et de patience. Mais le résultat est attrayant.

Nous vous recommandons l’ouvrage La peinture de Black and Decker dont nous nous sommes largement inspiré. Tout est décrit dans les moindres détails. Vous verrez, les variantes sont multiples.

Vous constaterez que l’effet veiné du marbre à la manière Black and Decker est particulier d’ailleurs. Amusant de voir toutes ces veines courir sur le mur à la manière d’un serpent. On utilise l’extrémité d’une plume pour tracer les veines. L’aspect lustré du marbre s’obtient par l’application d’un fini brillant sur toute la surface.

Il y a aussi l’ouvrage Peinture à effets décoratifs de Sheila Ennis. L’auteure pousse l’imagination très loin. Jugez-en par vous-même : le fini mural au plâtre vénitien, le fini mural avec des journaux chinois, le fini mural suédé, lavis mural et frise en papier gaufré antique.

iStock
iStock

Sinon, peut-être trouverez-vous des sites qui vous montreront comment vous y prendre sur YouTube.

Références :

  • La peinture, collection L’essentiel du bricoleur, Black and Decker, Les éditions de l’Homme, 2012, 95 pages
  • Peintures à effets décoratifs, Sheila Ennis, Modus Vivendi, 80 pages

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone