Des patchwork somptueux

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Étrange notre réflexe d’associer le patchwork aux temps anciens, à la vieille époque, à la déco de nos grands-mères. Aucun doute là-dessus, pour être beau c’est beau, pour être coloré c’est coloré, mais ça fait un peu vieillot, dit-on.

Je me souviens que, enfant, je couchais parfois chez un couple de vieillards au bout du rang. Devinez quoi? Le couvre-lit était un patchwork. Coloré, doux, confortable. Je sais, encore des vieillards.
Attendez, j’ai connu une fille d’une vingtaine d’années qui ne se déplaçait jamais dans son appartement sans sa couverture patchwork. Elle était usée, déchirée, décolorée. Fanée la couverture. N’empêche: la jeune fille adorait sa doudou même si elle était vieille. Oups! Je sais, le mot vieille.

Pourtant, le patchwork peut être somptueux et capable de se marier avec un décor contemporain. Et j’ai la preuve maintenant! C’est Élizabeth Hartman qui me l’a apportée dans son bouquin portant le titre Guide pratique du patchwork, publié aux éditions Marie-Claire.

L’auteure réalise sous nos yeux douze projets de quilt aux noms qui suscitent la curiosité : Planétarium, Bain d’oiseau, Superstar, Valentine… Ils sont tantôt élégants et monochromes, tantôt vifs et criards au point de friser le psychédélisme, tantôt bric-à-brac, tantôt somptueux comme ce merveilleux motif vert, jaune et bleu ou celui en noir et blanc.

iStockphoto LP
Style Shaker. iStockphoto LP

«Vous allez prendre plaisir à jouer avec les tissus et les couleurs et apprendre à donner à votre quilt un air vintage ou minimaliste, discret ou fantaisiste», écrit Élizabeth, une quilteuse autodidacte qui aime travailler de ses mains.

Le chemin à suivre pour réaliser chacun des douze projets est indiqué: les accessoires pratiques, la quantité de tissu à acheter, l’organisation des blocs. Des projets sont réservés à des débutantes, d’autres à des quilteuses d’expérience.

Nous avons trouvé une photo d’un patchwork au motif sobre qui se marie bien au style Shaker dont on a déjà parlé.

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Vous n’aimez pas le tissu patchwork pour le couvre-lit ou comme doudou sur le sofa? N’oubliez pas que des mini-quilt accrochés au mur sont d’un effet saisissant. Que dire des coussins!

Les éditions Marie-Claire est une maison féconde en matière de publications. Casarazzi a attiré votre attention à deux reprises. Consultez les billets Les merveilleuses tables d’Amandine et Une table décorée autrement pour vos invités.

Dernière anecdote au sujet du patchwork : ma conjointe préfère les tissus classiques, d’où notre couvre-lit en coton de couleur crème. Je préfère le patchwork, mais comme ma conjointe se fond davantage dans la décoration que moi, type distrait qui vit dans une bulle, vous comprendrez que je serais mal venu d’imposer le patchwork.

Référence:
Guide pratique du patchwork, les nouvelles bases du quilting moderne,12 projets de quilt, Elizabeth Hartman, Éditions Marie-Claire, 2013, 127 pages

Photos:  iStock LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone