À ne pas faire par froid sibérien

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Froids sibériens, poudrerie, surfaces glacées, l’hiver que l’on connaît risque de passer à l’histoire. Le Groupe CSA, chef de file en sécurité publique, services d’essai et de certification, offre cinq conseils de survie en situations extrêmes.

Les voici de façon intégrale:

 

  1. Un détecteur de monoxyde de carbone en bon état de fonctionnement peut vous sauver la vie : Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore et mortel. Si vous utilisez des appareils utilisant du combustible, comme un foyer ou un appareil de chauffage, vous pourriez présenter un risque d’exposition au monoxyde de carbone. Veillez à ce que tous vos appareils utilisant du combustible soient correctement ventilés lorsque vous les utilisez, et assurez-vous de disposer d’un détecteur de monoxyde de carbone en bon état de fonctionnement avec une pile de secours et une marque de certification, comme celle du Groupe CSA. Cela vous permet d’avoir la certitude qu’il a été testé conformément aux normes applicables de sécurité et de performance.
  2. Assurez-vous que votre foyer à gaz est sûr : Outre leurs qualités décoratives, les foyers à gaz peuvent procurer un chauffage confortable, économique et complémentaire dans votre espace de vie. Cependant, avant d’utiliser un foyer à gaz, il est important d’effectuer un entretien et des inspections périodiques. Les compartiments de réglage, les brûleurs, les tuyaux de ventilation et les passages de circulation d’air de l’appareil doivent être propres en tout temps et aucun vêtement ou autre matière inflammable ne doit être placé sur le foyer ou à proximité. Un foyer doit faire l’objet d’une inspection avant chaque utilisation et d’un contrôle par un professionnel qualifié une fois par an.
  3. Utilisez les radiateurs électriques portatifs avec soin : Les radiateurs électriques portatifs sont conçus pour chauffer une pièce froide, et non pas pour faire sécher des vêtements, réchauffer des aliments ou votre lit, ni dégeler des tuyaux gelés. Un mauvais usage peut entraîner des blessures graves, des catastrophes et des incendies. Lorsque vous utilisez un radiateur électrique portatif dans votre domicile, assurez-vous de suivre toutes les consignes de sécurité afin d’éviter les incendies, les brûlures, les émissions de monoxyde de carbone et les polluants de l’air intérieur. Cherchez une marque de certification, comme celle du Groupe CSA, sur votre radiateur électrique portatif afin d’avoir la certitude qu’il est certifié par un organisme accrédité et que son utilisation à l’intérieur ne présente aucun danger.
  4. Conservez vos appareils extérieurs à l’extérieur : En cas de coupure d’électricité, il peut être tentant d’utiliser des appareils extérieurs pour chauffer votre domicile, mais ce choix peut être mortel. N’utilisez jamais un générateur extérieur utilisant du combustible, un barbecue, un réchaud de camping, une lanterne ou un autre appareil extérieur à l’intérieur de votre domicile ou de votre garage sans ventilation. Les émanations provenant de ces appareils peuvent être mortelles dans les espaces fermés.
  5. Prenez garde avec les générateurs d’électricité : En cas de coupure d’électricité, l’utilisation d’un générateur peut offrir un accès à la lumière et à la chaleur. Lorsque vous utilisez un générateur, n’oubliez pas de vérifier qu’il convient à la quantité d’électricité requise. Afin d’éviter les chocs, il doit être correctement mis à la terre et ne jamais être connecté à un câble du domicile, ce qui pourrait envoyer un courant haute tension ou un « retour d’énergie » dans les lignes électriques externes. Un retour d’énergie peut être mortel pour toute personne touchant la ligne électrique en question, et peut causer des dommages additionnels à une habitation.

Pour plus d’infos: CSA group.org

Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone