Pas de chauffe-eau en Russie

iStockphoto
iStockphoto

Ce billet est la suite du billet Les Russes vivent en appartement. Nous poursuivons avec des extraits du bouquin Vivre en Russie:

-Au moment de la signature du contrat de location, il convient en général de payer un mois de loyer d’avance au propriétaire, un mois à l’agence (immobilière) et un mois pour le dépôt de garantie.

-Chaque été, toutes les villes du pays sont tour à tour privées d’eau chaude pendant une dizaine de jours, ou parfois plusieurs semaines, afin de pouvoir entreprendre, quartier par quartier, les travaux d’entretien annuel sur les canalisations. En Russie, le système d’approvisionnement en eau chaude date de l’ère soviétique. Aussi, si dans d’autres pays européens, l’eau est livrée froide et chauffée sur place via des chauffe-eaux individuels, en Russie, l’eau qui coule au robinet arrive déjà chauffée, nécessitant ainsi d’importantes infrastructures à préserver, surtout en prévention des longues périodes de froid. C’est en effet ce système d’eau chaude centralisé qui alimente également dès le mois d’octobre et pendant les 200 jours d’hiver les radiateurs des appartements.

Ici, je ne vous rapporte que peu de choses. Les chapitres portant sur le logement, l’immobilier et l’art de vivre sont beaucoup plus étendus.

Vivre la Russie, comme tous les livres de la collection Vivre le monde de HikariÉditions, est un guide sur la vie de tous les jours. Vous n’y trouverez aucune description d’aucun site touristique.

En revanche, tous les détails de la vie quotidienne y figurent : le climat, le tempérament russe, les visas, partir avec son animal, travailler avec les Russes, les études et les universités, le racisme et le terrorisme, les dangers de la route, le secteur médical, faires ses courses, la vie de famille, le paiement des factures, la drague et une foule d’autres.

iStockphoto
iStockphoto

Vivre la Russie est destiné à ceux et celles qui veulent habiter en Russie sur une longue période et «louer un appartement, payer son téléphone, trouver un travail, un stage ou une université, aller à l’hôpital…tout simplement vivre dans l’un des pays les plus fascinants du monde.»

Et surtout, surtout, des témoignages d’étrangers vivant en Russie. Je vous laisse d’ailleurs sur la déclaration de l’un d’entre eux : «S’installer en Russie, c’est comme boucler sa ceinture dans la nacelle d’une attraction de montagnes russes, beaucoup d’appréhensions au départ, des émotions fortes tout le long, et au final qu’une envie : y retourner.»

Merci à HikariÉditions de nous avoir autorisé à emprunter les passages liés au logement et à l’habitation.

Référence:

Vivre la Russie, le guide pratique de la vie en Russie, Maureen Demidoff, collection Vivre le monde, HikariÉditions, 2014, 268 pages

photo : iStockphoto

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone