Partir au soleil l’esprit en paix

Source : iStockPhoto

Il y a eu la neige abondante de décembre et le pelletage qui s’ensuit. Puis le froid arctique de janvier qui s’étirait. Et la fatigue accumulée, le stress toujours fidèle au poste.

C’est plus qu’assez pour vous décider à prendre des vacances, vous le méritez bien! Pour bien profiter de cette belle semaine de soleil, songez à prémunir votre maison contre les visiteurs indésirables et les catastrophes potentielles.

Tout d’abord, n’étalez pas votre joie sur les réseaux sociaux. Vous ne voulez pas annoncer que votre maison sera déserte à une certaine période. Un minimum de personnes seulement devrait être au courant, selon le CAA-Québec.

Lu récemment sur Facebook: une fille annonçant son départ pour Cuba avec, en prime, la date exacte de son retour. À ne pas faire, jamais!

Afin de camoufler votre absence, prévoyez le déneigement de votre entrée et perron. Il est aussi souhaitable de ne pas accumuler les appels dans votre messagerie vocale. Utilisez un service de renvoi d’appels ou écoutez et supprimez les appels à distance.

Saviez-vous que l’éclairage intérieur automatique peut être variable grâce à une minuterie à programmes multiples? Cela simule davantage la présence humaine que des programmes à heures fixes.

Vous pouvez également demander à votre voisin de stationner sa voiture dans votre entrée ou de mettre ses poubelles (ou les vôtres!) devant votre maison le jour de la collecte. Aussi, il est toujours bon d’avoir des lampes à détection de mouvements à l’extérieur. Les intrus préfèrent l’ombre à la lumière, c’est bien connu.

Du courrier et des journaux qui s’accumulent sont une invitation pour les indésirables. Songez à faire retenir le courrier et à annuler le journal quotidien.

Malgré tous vos efforts, certains aspirants visiteurs pourraient démasquer vos stratégies. Il existe des mécanismes de blocage de fenêtres et portes-fenêtres (barres de sécurité) qui pourront leur rendre la tâche difficile.

Bien sûr, un système d’alarme branché à une centrale est efficace. À vous de voir si cela répond à vos besoins. Parfois, des relations de bon voisinage favorise une attention mutuelle, particulièrement lors d’une absence. C’est toujours apprécié.

Maintenant, passons à la prévention des incidents potentiels. Vous n’avez pas envie de retrouver votre sous-sol inondé par une fuite à votre retour, j’en suis certaine. Rien de plus simple que de fermer l’entrée d’eau de la maison, incluant celle de la laveuse et du chauffe-eau. Laissez couler complètement l’eau de la tuyauterie en ouvrant tous les robinets. Cela évitera des problèmes conséquents  au gel en cas de panne électrique.

Une personne de confiance peut venir visiter votre maison pendant votre absence, question de voir si tout va bien…et peut-être arroser les plantes. Vous pouvez lui laisser vos coordonnées à destination, au cas où. Et n’oubliez pas d’aviser votre assureur pour une absence supérieure à 30 jours.

Tout cela réglé, il ne vous reste qu’à faire votre valise. Maintenant, partez tranquille et revenez en forme.

Photo : iStockphoto LP

Référence: CAA Québec.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone