Montréal. iStockphoto

Paris se dévoile devant vous

On marchait au parc Lafontaine, à Montréal. Ma conjointe jette un regard aux maisons aux abords du parc et me dit: «Imagines-tu la décoration dans ces maisons-là? Si seulement on pouvait entrer! Je suis entré une fois dans l’une d’elles. C’est beau comme c’est pas possible.»

Lors de nos marches, ma conjointe aime se demander à quoi ressemble l’intérieur d’une résidence qui, à l’extérieur du moins, présente un look d’élégance ou de somptuosité.

Avouons que nous sommes tous un peu comme ça. Quand on marche dans les rues et qu’on croise des résidences aux façades luxueuses, on se sent un brin voyeur. On donnerait beaucoup pour voir l’intérieur.

iStockphoto
iStockphoto

On se sent encore plus voyeur quand on marche dans les grandes capitales d’Europe. Les rues de Paris par exemple. Comme plusieurs d’entre vous, je me suis souvent demandé à quoi ressemblait l’intérieur de ces résidences aux façades qu’on voit rarement chez nous. Surtout quand je me promenais le long de la Seine.

La journaliste Catherine Synave a cogné aux portes, accompagné d’un photographe professionnel. Ils ont visité l’intérieur de plusieurs appartements, lofts et hôtels particuliers. Ils nous ont fait un compte rendu dans le bouquin Maison Parisienne.

iStockphoto
Paris. iStockphoto

Ai-je besoin de vous dire que c’est loin d’être banal. D’autant plus que Catherine et Guillaume se sont payé le luxe de mettre le pied dans des maisons de créateurs, de décorateurs et de collectionneurs. Et que ce Guillaume est un photographe réputé qui a publié des ouvrages de photo consacrés aux plus belles bibliothèques et aux plus beaux opéras du monde.

Revenons à Paris. Page après page on vogue de beauté en beauté: papier peint chic, lits baldaquins, tables en céramique,  immenses baies vitrées, estrades de béton, bibliothèque en médium laqué, balustrade de verre, porte-manteau en bronze, pavés de verre et j’en passe.

Un chapitre porte sur l’art de fondre une collection d’objets dans un décor : micros des années 30, têtes d’Indiens d’Amérique, objets industriels, moteurs hors-bord, mixers et ventilateurs des années 20 aux années 70.

iStockphoto
Paris. iStockphoto

Si vous êtes à court d’idées pour décorer votre maison, ouvrez les pages de ce bouquin et amusez-vous. La suggestion s’adresse également à ceux et celles qui aiment Paris à la folie. Profitez-en, Paris se dévoile!

Référence:
Maison parisienne, Catherine Synave, photographies Guillaume de Laubier, Flammarion, 2014, 210 pages

Photos: iStockphoto

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone