Paiement de l’hypothèque : dialoguer avant de paniquer

 

Attendre que les problèmes financiers s’accumulent jusqu’au jour où le paiement de l’hypothèque sera compromis n’est pas une attitude responsable.

Au contraire, il faut s’ouvrir et échanger pour trouver des solutions.

La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) recommande chaudement aux propriétaires-occupants qui vivent une situation financière précaire de rencontrer leur prêteur le plus vite possible afin d’élaborer une tactique de sauvetage. Et le plus tôt sera le mieux! 

Pour rendre la rencontre plus efficace, la SCHL prescrit aux propriétaires-occupants de dresser un bilan financier le plus exact possible avant de rencontrer le prêteur.

Dernier conseil : informez-vous de toutes les options disponibles sur le marché avant de vous enfoncer dans un gouffre financier dont vous risquez de ne pas voir la fin.

La SCHL rappelle que les prêteurs disposent de toute une panoplie d’options favorables aux emprunteurs : prolonger la période de remboursement pour diminuer les paiements mensuels, modifier les modalités du prêt, amortir les paiements arriérés sur une longue période, etc.  

Pourquoi se compliquer la vie davantage? Pourquoi vivre dans l’anxiété du matin au soir? Pourquoi continuer à ne pas dormir la nuit? Pensez à votre famille d’abord!

Et bien souvent, quand on s’ouvre, les solutions surgissent. Deux têtes et plus valent mieux qu’une seule.

Vous en apprendrez davantage en consultant le site Web de la SCHL à  www.schl.ca (taper les mots clés de recherche « difficulté paiements hypothécaires ») ou en composant le 1-800-668-2642.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone