Une maison écologique, c’est payant!

Peut-être que le tapage entourant le réchauffement climatique vous laisse froid. Tout comme la nocivité de certains matériaux sur la santé des occupants d’une maison. Vous êtes sceptique. Mais soyez certain d’une chose : une maison écologique, c’est payant. Voici les preuves.

Selon une étude de marché commandée par Écohabitation, plus de 60% des entrepreneurs interrogés affirment que le coût de la construction d’une maison écologique dépasse de 2% à 5% celui d’une maison conventionnelle. Par contre, plus de 60% des courtiers immobiliers interrogés soutiennent que la valeur ajoutée se situe entre 5% et 15%. On voit tout le potentiel de la revente que réserve une maison écologique. Le profit est intéressant.

iStock
iStock

D’ailleurs, les experts de la Société canadienne d’hypothèque et de logement se montrent formels: la maison écologique renferme une valeur ajoutée qui est loin d’être négligeable. La raison est simple : les normes écologiques sont les normes de l’avenir. En d’autres termes, ce n’est pas une mode, mais une obligation.

Même si la construction ou l’achat d’une maison durable, et même la rénovation écologique, impliquent des dépenses supérieures, dites-vous que l’aide financière pleut de partout.    Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
iStock

Séduire avec un décor minimaliste

Le minimalisme, c’est l’opération épuration. Les accessoires décoratifs sont jetés au panier. On ne conserve que l’essentiel. Tout est dépouillé: couleurs, matériaux, ameublement. Et cela donne un look d’une grande profondeur. Et, il faut le dire, rafraîchissant.

Le minimalisme constitue le cœur du style contemporain, mais il s’exprime aussi à travers d’autres styles, comme le rustique, le lounge, l’industriel (le loft entre autres) ou le design Shaker, peut-être le plus dépouillé de tous les styles.

La sobriété du minimalisme réside davantage dans la forme et le nombre d’unités que dans le style. Parfois, une pièce est si dépouillée qu’une seule expression nous vient à l’esprit pour la décrire: la pièce est nue.

Le monochrome est l’un des secrets du minimalisme. Les couleurs sont neutres la plupart du temps. Le plus souvent, tout est blanc, du sol au plafond en passant par les meubles. Sinon, ce sera deux couleurs, rarement trois. Il s’agira souvent d’une même couleur déclinée en plusieurs tons. Aperçu quelque part : un sol de béton peint en turquoise et le sofa de la même couleur. Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
iStock

Des preuves pour mieux négocier

L’acheteur est chanceux aujourd’hui. Il compte sur le Web pour obtenir des données sur une propriété convoitée. Il les complète avec l’aide d’experts, comme le courtier immobilier, pour combler son manque de connaissances. Avoir toutes les données en main, c’est le nerf de la négociation.

Certains acheteurs comptent sur l’intimidation et la persévérance pour faire baisser le prix d’une propriété. Or élever le ton, formuler des critiques incessantes, faire du tape-à-l’oeil sont des méthodes inefficaces. Toutes ces attitudes mènent à l’affrontement.

L’argument le plus persuasif pour l’acheteur reste la connaissance des données concernant une propriété. Plus il en sait sur la propriété, plus il sera en position de force pour négocier car la marge de manœuvre du vendeur sera réduite, surtout si celui-ci est mal préparé.  Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Combien vaut votre propriété?

Le propriétaire qui veut vendre sa maison ou son condo doit en connaître la valeur réelle afin de pouvoir fixer le prix de vente et mieux négocier. Il lui arrive parfois de déterminer lui-même la valeur de sa propriété en procédant à divers calculs. C’est possible, mais pas infaillible.

Plusieurs se fondent sur l’évaluation municipale pour déterminer la valeur marchande de leur propriété. Mauvaise idée. Le marché immobilier évolue de jour en jour alors que les services d’évaluation municipale, bureaucratie oblige, sont plus lents. S’ensuit un décalage entre le prix réel de la propriété et l’évaluation municipale. Souvent, cette évaluation est inférieure au prix réel de la propriété. L’évaluation municipale est un reflet de la valeur réelle d’une propriété, non pas la valeur elle-même.

iStock
iStock

On peut se rabattre sur un exercice fort populaire: trouver une propriété semblable à la sienne qui a été vendue, il n’y a pas si longtemps, dans le même quartier. La propriété doit être, dans la mesure du possible, identique ou presque. Même type, même année de construction, même superficie habitable, terrain de même dimension, aménagement extérieur semblable (piscine et autres installations), etc.  Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
iStock

Prêt hypothécaire à taux fixe ou prêt hypothécaire à taux variable : quelle option vous convient?

L’achat d’une maison est probablement l’achat le plus important que vous ferez.

Mais avant de faire vos boîtes et d’emménager, vous devrez d’abord obtenir un prêt hypothécaire. Il s’agit souvent d’un engagement à long terme. Le Canadien moyen s’attend à avoir remboursé son prêt hypothécaire à 59 ans1; il est donc important de faire vos recherches et de choisir l’option qui vous convient le mieux.

Essentiellement, lorsqu’il est question du taux d’intérêt que vous devrez payer pour votre prêt hypothécaire, vous avez deux options : un taux fixe ou un taux variable. Laquelle choisir? Eh bien, cela dépend de votre tolérance au risque.

Les prêts hypothécaires à taux fixe sont prévisibles.

Dans le cas d’un prêt hypothécaire à taux fixe, le taux hypothécaire et les versements mensuels (ou autres, selon la fréquence de versement que vous choisissez) restent constants pendant la durée du prêt hypothécaire.

BMO
BMO

Ainsi, vous connaîtrez le montant exact du capital (le montant emprunté initialement) et des intérêts (le montant payé sur la somme empruntée) que vous paierez sur chaque versement hypothécaire prévu tout au long de la durée choisie.

Le hic? Vous ne pourrez pas profiter d’un taux d’intérêt moins élevé — et affecter une plus grande partie de vos versements au remboursement du capital — si les taux d’intérêt baissent pendant la durée de votre prêt hypothécaire. Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Articles conseils sur le financement d'une maison, la décoration et les rénovations